Agrégateur de flux

ombre_ext

Chaine youtube la malterie - mar, 17/12/2013 - 22:08
!! attention !! usage de stroboscope & flicker ombre_ext pick-up, objets sonores : Pascal Battus micro-contact, électro : Falter Bramnk lumières : Christophe Cardoen bouche, laptop : Franck Collot table de mixage, électro : Jean-Philippe Gros objets amplifiés : Gordon Pym filmé à la Malterie (Lille) les 01, 02, 03 avril 2008 caméras mobiles : Arnaud Boulogne, Philo Lenglet caméra fixe : Olga Karpinsky sur une idée de, montage, mixage : Franck Collot ©2013
Catégories: Youtube

Le prochain concert en ville va être cyber!

O SUPERMAN FB - mar, 17/12/2013 - 20:48
Le prochain concert en ville va être cyber!



Catégories: Résidents

Date le 24 avril dans le cadre du Festival du Printemps de Bourges (photo: @ Muz...

Surfer Rosa FB - lun, 16/12/2013 - 14:15
Date le 24 avril dans le cadre du Festival du Printemps de Bourges (photo: @ Muziekodroom )


Catégories: Résidents

Ready for tonight w/ Dum Dum Girls

Surfer Rosa FB - mer, 11/12/2013 - 12:07
Ready for tonight w/ Dum Dum Girls


Catégories: Résidents

Peter Orins solo

Muzzix - mar, 10/12/2013 - 18:14

A l'occasion du vernissage de l'exposition de Frederic Le Junter
Evénement en collaboration avec Jason Van Gulick
+ LÊ QUAN Ninh et Jason Van Gulick en duo

Peter Orins solo

Le projet de Peter Orins pourrait être qualifié de solo accompagné. Le batteur a en effet conçu un dispositif électronique suffisamment autonome pour pouvoir l'influencer dans son jeu de façon presque imprévisible. Dès lors une sorte de dialogue s'instaure entre le musicien et le programme où les rôles habituels sont inversés : le batteur propose une forme entêtante et répétitive, les transformations et traitements aléatoires réalisés en direct amènent le désordre propice à l'improvisation. Timbres magnifiés ou au contraire progressions rythmiques perturbées provoquent des accidents bienvenus ou prolongent les résonances de l'instrument. Dans ce jeu entre timbres naturels des cymbales et des peaux et déformations amplifiées de l'électronique, Peter Orins vise la vibration et la saturation pour produire une musique faite de rythmes et de textures sonores extrêmes et puissantes.

Peter Orins : batterie, électronique

Photo Peter Orins © Philippe Lenglet

JPEG - 50.5 ko
Peter Orins
Catégories: Résidents

Peter Orins solo

Muzzix - mar, 10/12/2013 - 18:02

dans le cadre de la "Night of Drumming" organisé par Jason Van Gulick avec :
- Les Percussions Sckaerbeckoises (Jason Van Gulick+Matthieu C. Verges)
- La Machine Noire (Guillaume Leboisselier/TSEG)

Peter Orins solo

Le projet de Peter Orins pourrait être qualifié de solo accompagné. Le batteur a en effet conçu un dispositif électronique suffisamment autonome pour pouvoir l'influencer dans son jeu de façon presque imprévisible. Dès lors une sorte de dialogue s'instaure entre le musicien et le programme où les rôles habituels sont inversés : le batteur propose une forme entêtante et répétitive, les transformations et traitements aléatoires réalisés en direct amènent le désordre propice à l'improvisation. Timbres magnifiés ou au contraire progressions rythmiques perturbées provoquent des accidents bienvenus ou prolongent les résonances de l'instrument. Dans ce jeu entre timbres naturels des cymbales et des peaux et déformations amplifiées de l'électronique, Peter Orins vise la vibration et la saturation pour produire une musique faite de rythmes et de textures sonores extrêmes et puissantes.

Peter Orins : batterie, électronique

Photo Peter Orins © Philippe Lenglet

JPEG - 50.5 ko
Peter Orins
Catégories: Résidents

Motivée !

Vanyda - mar, 10/12/2013 - 17:57

Cette nuit j'ai rêvé de Magyd Cherfi (chanteur du groupe Zebda) ! Après leur concert, il y avait une grosse fête dans le jardin de mes parents (enfin celui de quand j'étais petite) avec un super feu d'artifice !! C'était trooop bien ! Le genre de rêve qui vous suit toute la journée…

Magyd-Cherfi

Magyd était habillé comme sur la couverture de son livre. Un livre qui comme ses chansons m'a beaucoup touchée.

(Toulouse, exil, immigration… ça doit jouer dans ma sensibilité à ses écrits ;) )

893160411

Zebda, je les ai découvert sur le bord de la Garonne en 1995 pour la fête de la musique. A l'époque, j'étais en 2nd Arts Appliqués au Lycée de Arènes de Toulouse…

zebda

Ensuite j'ai déménagé à Lille, mais j'ai emmené dans mes cartons l'album "Le bruit et l'odeur" qui m'a suivi jusqu'à mes années Beaux Arts (qu'on écoutait déjà entre toulousain avec François Duprat, comme encore aujourd"hui à l'atelier ^_^).

Et j'avais quasi oublié, mais Pascal Cabero, le guitariste m'avait inspiré (physiquement) le personnage de Jacky dans ma BD L'immeuble d'en face !

 jacky-pascal

 

Et puis, sur le bord d'un lac ou dans un bus en Algérie, y a toujours mon pote Karim pour me chanter du Zebda… BIG UP !  :D

 

 

 

 

Catégories: Résidents

Yoann Bellefont + Josselin Arhiman + Peter Orins

Muzzix - mar, 10/12/2013 - 17:33

Yoann Bellefont solo

En solo, Yoann Bellefont pratique l'exploration sonore, à travers des effets psycho-acoustiques tel que le battement fréquentiel, le drône, le masque...

Yoann Bellefont : basse électrique et/ou contrebasse, objets métalliques, effets

Photo Philippe Lenglet

Grains de Table
Josselin Arhiman solo

Un ordi, une table de mixage, un ampli, ... C'est dans ce simple appareil que Josselin nous dévoile un univers teinté de boucles de larsen, de drônes, de rafales, de sons concrets, ou de gros boulets. Non sans une certaine délicatesse, il nous propose une musique puissante, envoûtante, hypnotisante à souhait ... Ballade douce-amère où la tension du présent se communique sans hystérie forcenée !

Josselin Arhiman : laptop, feedback mixer

Site de Josselin Arhiman
Cassette en écoute libre

Peter Orins solo

Le projet de Peter Orins pourrait être qualifié de solo accompagné. Le batteur a en effet conçu un dispositif électronique suffisamment autonome pour pouvoir l'influencer dans son jeu de façon presque imprévisible. Dès lors une sorte de dialogue s'instaure entre le musicien et le programme où les rôles habituels sont inversés : le batteur propose une forme entêtante et répétitive, les transformations et traitements aléatoires réalisés en direct amènent le désordre propice à l'improvisation. Timbres magnifiés ou au contraire progressions rythmiques perturbées provoquent des accidents bienvenus ou prolongent les résonances de l'instrument. Dans ce jeu entre timbres naturels des cymbales et des peaux et déformations amplifiées de l'électronique, Peter Orins vise la vibration et la saturation pour produire une musique faite de rythmes et de textures sonores extrêmes et puissantes.

Peter Orins : batterie, électronique

Photo Philippe Lenglet

JPEG - 63.4 ko
Yoann Bellefont
JPEG - 67.8 ko
Grains de Table
JPEG - 50.5 ko
Peter Orins
Catégories: Résidents

PCM Bla∫t

Muzzix - mar, 10/12/2013 - 14:50

Samuel Carpentier (trombone), Maxime Morel (tuba), Christian Pruvost (trompette).

(PCM Bla∫t : Pulse Code Modulation)

Le trio se veut une fanfare de chambre qui, faisant la part belle aux cuivres, n'hésite pas à se saisir de trompes et autres cornes et à se transformer en chorale de poche. Ouvert à tous les langages musicaux, le répertoire puise aussi bien dans la tradition cuivrée que dans les expérimentations sonores, jouant du souffle et des tuyaux pour produire des sonorités aux harmonies denses, proches des langages électroniques.
Le trio aime à passer de formes improvisées à des pièces écrites (de la musique médiévale aux compositeurs du XXIe siècle - sans oublier Mahler et Wagner), traitées dans une approche expérimentale et théâtrale. Ils incarnent ainsi plusieurs Brèves de Jacques Rebotier avec qui Maxime Morel s'est produit à plusieurs reprises. Aimant jouer des contrastes propres à leurs instruments, ils nous distillent une musique généreuse, sachant alterner puissance et intimisme.

© muzzix
Catégories: Résidents

Trading Litany

Muzzix - mar, 10/12/2013 - 14:47

Ivann Cruz (guitares & électronique) et Olivier Lautem (dispositif informatique & multi-diffusion)

Une performance sonore hautement spéculative sur le système financier contemporain. Ce spectacle, inspiré par l'univers de la finance réunit deux musiciens (guitares/électronique et dispositif informatique/multi-diffusion), une voix enregistrée et un montage de textes projeté sur un écran. Dans ce "documentaire/performance sonore" se croisent le langage - la voix - de la finance, des textes analytiques, quelques déviations réflexives personnelles et un contrepoint sonore inspiré des processus à l'œuvre dans la sphère financière.

Note d'intention
(Dossier de présentation complet téléchargeable sur cette page)

Ce qui m'a amené à m'intéresser au sujet du monde de la finance c'est avant tout le constat d'une incompréhension face à une situation que nous vivons aujourd'hui face à la financiarisation de nos sociétés contemporaines et face à ce concept de "crise" omniprésent dans le discours médiatique et politique depuis quelques années. C'est donc en partant d'un questionnement sur le sens du terme de "crise financière" que je me suis mis à essayer de comprendre le système/monde de la finance sur lequel je n'avais qu'une perception partielle plus ou moins partagée par la grande majorité des individus.

Le système de la spéculation financière et le discours théorique, idéologique et scientifique qui lui est associé sont donc devenu le sujet d'une recherche personnelle et ce, afin d'imaginer une performance musicale qui pourrait s'en inspirer. Ainsi ma démarche a consisté à recueillir un maximum de documents d'analyses critiques sur le sujet afin de faire émerger les principes à l'œuvre dans ce système (technicité du langage, question de l'aléatoire dans les modèles de calcul de risques, les modes d'interactions et rapports de pouvoir chez les acteurs de ce système, concept de rumeur, le principe de mimétisme, système d'influence par capillarité, captation de marge dans un différentiel, origines des modèles scientifiques et mathématiques, prophéties auto-réalisatrices, invisibilité des acteurs/opacité...).

Après une phase d'immersion (commencée en 2011 et que je poursuis) dans ces ouvrages et documents analytiques, dont j'assume pleinement la subjectivé du choix (cf. bibliographie en annexe), et après un temps d'infusion nécessaire, j'ai dégagé un certain nombre de principes que je transposerai dans les gestes musicaux et les processus de développement présents dans la composition.

En outre, la vision moins partielle que j'ai acquise sur le sujet m'a donné envie d'aller plus loin et de partager certains questionnements (de façon parfois décalée) sur ce système étrange qui semble être devenu le moteur de nombre de tragédies contemporaines (du suicides du surendetté ou du chômeur désespéré aux révoltes des "indignés"). De fait, c'est aussi la langue de la finance et son discours qui seront convoqués dans cette performance et j'aurais recours d'une part, à l'utilisation d'un glossaire technique sur le Trading (en anglais, cela va de soit) et d'autre part, à un montage de textes de réflexions et d'analyses sur le sujet extraits de mes lectures préparatoires, accompagné de quelques déviations réflexives personnelles (2 versions : française et anglaise).

Le glossaire sera présent sous la forme d'une voix enregistrée qui sera diffusée durant la performance et pourra être transformée en amont ou en temps réel. Les autres textes seront présentés sous la forme écrite sans effets via un écran et un vidéoprojecteur sur scène (ou via un écran classique et un ordinateur portable selon l'espace de représentation).
Dés lors, l'idée que je souhaiterai développer est celle de "documentaire/performance sonore" (ou de concert documenté) mais sans prétendre à une quelconque objectivité journalistico-scientifique.

L'idée de la litanie s'est imposée à moi en constatant l'aspect quasi religieux* et dogmatique du discours qui accompagne les acteurs du monde de la finance, les formules incantatoires et autres versets mathématiques qui y sont professées, le rejet de toute mécréance à ses principes, l'utilisation d'une langue volontairement hermétique au néophyte (comme a pu l'être le latin dans le prêche catholique), la croyance en une forme de transcendance du "marché"... * "Je fais le travail de Dieu" (Lloyd Blankfein, PDG de Goldman Sachs).

Ivann Cruz

Création le 17 octobre 2014 à La Maison Folie Beaulieu à Lomme.

Production Muzzix, avec le soutien de La Maison Folie Beaulieu (Lomme), Le Fresnoy (Tourcoing), Le Tri Postal (Lille).

JPEG - 29.4 ko
PDF - 207.6 ko
Dossier de présentation Trading Litany
Catégories: Résidents

Kezn

Muzzix - mar, 10/12/2013 - 10:46

Le projet de Kezn est de reprendre dans le répertoire de la musique expérimentale des processus de compositions remarquables, et d'en déduire un équivalent visuel. Il ne s'agit pas de fournir des images pour une musique, ni de visualiser des effets musicaux, mais de traiter le son et la lumière par un procédé unique. Les contraintes liées à chaque milieu et à nos sens déterminent les contours de cette analogie.

Programme :
Cartridge Music - John Cage
Pendulum Music - Steve Reich
Fontana Mix - John Cage
I'm sitting in a room - Alvin Lucier

Barbara Dang : son, objets, claviers
Lionel Palun : lumière, objets, caméra, vidéo
Gordon Pym : son, objets, électronique

Catégories: Résidents

Review du dernier LP, merci Alice http://www.niarklemag.fr/?p=5382

Surfer Rosa FB - lun, 09/12/2013 - 19:37
Review du dernier LP, merci Alice http://www.niarklemag.fr/?p=5382


Surfer Rosa – We take inspiration from your shit : crasseux mais classieux
www.niarklemag.fr
Surfer Rosa, un nom évocateur. Celui du tout premier album des Pixies, élément essentiel du rock indépendant et du grunge mais pas seulement. Notre Surfer Rosa est un duo lillois de noisy rock mêla...
Catégories: Résidents

Still going on - solo exhibition in Incise space

Marie Lelouche - sam, 07/12/2013 - 13:48


L'exposition est toujours en cours d'évolution chez Incise.
This exhibition is still evolving.

Catégories: Résidents

Wabla à l'Ensap

Muzzix - mer, 04/12/2013 - 15:22

Le 17 janvier, les quatre musiciens de Wabla - quartet pour trompes, ballons et compresseur - proposent une petite forme aux étudiants de 1ère année de l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille, située à Villeneuve d'Ascq.
Préparée en amont avec les étudiants, cette performance donnera également lieu à une discussion autour du son à la suite du concert.
En partenariat avec La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole à Villeneuve d'Ascq

Avec David Bausseron, Thierry Madiot, Yanik Miossec, Christian Pruvost
Wabla : "We Are Bodies Listening in Action"
réunissant auditeurs et acteurs sonores dans un espace-temps indissociablement complémentaire dans l'écoute au monde.

A force de démonter son trombone, d'y souffler à l'envers, d'y brancher tuyaux ou ballons de baudruche, Thierry Madiot a fini par inventer un nouvel instrument. En apparence fort simple, la trompe "Ziph" n'est constituée que de 3 éléments. Un rouleau de matière plastique, vrillé forme une trompe de 1 à 20 mètres assure l'amplification et le jeu des harmoniques. Un anneau maintient ouvert le ballon qui est analogue à une double anche (famille des hautbois) ou simple (clarinette). Puis tout se complique du fait que le ballon peut se transformer en corde-tuyau.

Ainsi cette double anche molle peut être étirée, malaxée, triturée, démultipliant les modes de jeu. il en résulte parfois un signal granulaire pour ne pas dire parfois distordu. Cet instrument, hybride et inclassable a à voir avec les cuivres, les bois mais pas seulement. Instrument contemporain, il n'est pas focalisé sur la hauteur du son et de ce fait il fait parfois penser plus à un instrument électronique.

Ziph tire son nom d'un orchestre de 12 musiciens qui a sorti le CD éponyme en 2011. Après ce premier projet, basé sur le souffle des musiciens, voici Wabla, qui à l'aide d'un compresseur d'air, véritable poumon d'acier, fait sonner non seulement des trompes géantes mais aussi certains tuyaux des bâtiments, poursuivant ainsi l'exploration sonore de ce dispositif qui "brouille les pistes de la musique entre électro et acoustique. Éloignant les tuyaux de leurs lèvres, les musiciens prennent la distance nécessaire à une écoute encore plus active.

Site de Thierry Madiot

Catégories: Résidents

C'est la semaine prochaine: http://www.youtube.com/watch?v=Lg-FQbQW6e8 au Muziek...

Surfer Rosa FB - mar, 03/12/2013 - 12:23
C'est la semaine prochaine: http://www.youtube.com/watch?v=Lg-FQbQW6e8 au Muziekodroom


Dum Dum Girls - Lost Boys and Girls Club - H&M Life
www.youtube.com
World Premiere: H&M Life has initiated a new project where young artists from different parts of the world produce music videos with the support of H&M. All ...
Catégories: Résidents

Bienvenue sur le site du collectif Muzzix

Muzzix - mar, 03/12/2013 - 11:59

En décembre :

> Deux concerts en petite forme : Bi-Ki ? au Centre d'hébergement Capharnaüm (Lille) le 6, et Christian Pruvost en solo et duos avec Didier Lasserre le 8 (Bordeaux).

> li,ndex ; n°0 - HPSCHD de John Cage
Soirée d'écoute consacrée à cette œuvre contemporaine majeure. Merci de venir vêtu de couleurs claires... !

Dans le cadre de Jazz en Scènes 2013, retrouvez :
> Shisei à la Cave Dimière d'Argenteuil (95) le 13/12
> Random Record au Périscope à Lyon (69), également le 13/12
> Bi-Ki ? à la Chapelle Sainte-Anne à Tours (37) le 14/12
> Soufflants + Nate Wooley, concert programmé par Muzzix à La malterie le 15/12 - entrée libre pour les abonnés Muzzix !

> Le ciné-concert "Le Dernier des Hommes" sera joué au cinéma Le Méliès à Villeneuve d'Ascq, le 15 décembre.

> Le 20 décembre, Le Métaphone à Oignies (62) propose la première édition des Fugues Sonores, une soirée de ciné-concerts et de restitution d'ateliers consacrée au jeune public.

> Enfin, pour finir l'année traditionnellement et en beauté, le Club Sandwich souffle ses dix bougies à La malterie le 21 décembre !

Retrouvez toutes les dates du collectif en parcourant l'agenda Muzzix !

Abonnez-vous !
Profitez toute l'année des tarifs réduits (et au moins une fois par trimestre de l'entrée gratuite) aux concerts que nous organisons (à la malterie et chez certains de nos partenaires). De plus, un disque au choix du label Circum-Disc vous est offert !
Contactez Muzzix au 09 50 91 01 72 ou téléchargez le formulaire d'abonnement.


Vous pouvez vous abonner au flux RSS de ce site pour être tenu au courant des mises à jour.

Catégories: Résidents

Masaki Iwana/Peter Orins

Muzzix - mar, 03/12/2013 - 11:14

Masaki Iwana : danse butô
Peter Orins : batterie

Dans le cadre des Dimanches de l'Impro du festival Jazz en Nord, assistez à la rencontre entre Masaki Iwana, un des danseurs butô les plus appréciés au Japon, et le batteur Peter Orins qui accompagne son instrument d'un programme sur ordinateur qui le recycle.

Masaki Iwana - danse Butô

Figure emblématique du butô, il a fondé sa propre danse “le Butô blanc”. Sa danse est dépouillée de tout vocabulaire formel et gestuel pour aborder une expression plus radicale.

Masaki Iwana est aujourd'hui l'un des danseurs butô les plus appréciés du Japon. Après son diplôme en économie de l'université Kéio, il se dirige vers le théâtre. En 1974, il commence son histoire de la danse en marge de la généalogie du butô. De 1979 à 1984, il présente plus de 150 performances solo expérimentales où, debout, complètement nu et parfaitement immobile, il éprouve la transformation de l'état de son corps dans ses mouvements les plus infimes en réponse à son environnement immédiat. Il crée Namanari (Demi-Démon) en 1985 (où pour la première fois, il porte un costume) qui gagne les suffrages des critiques à Paris. Cette pièce connaît une large diffusion en Europe, aux USA et au Japon. Depuis lors, sa danse a acquis un style androgyne où, à travers le port du vêtement, il explore la dualité masculin-féminin. Depuis 1995, il s'est établi en France. Il y anime des longs stages internationaux, et participe à de très nombreux festivals.

Peter Orins - batterie

Après avoir mêlé batterie et électronique dans diverses formations jazz, rock ou improvisées, Peter Orins développe l'expérience solitaire, accompagné d'un programme qui recycle la batterie arythmique et bruitiste, et traite l'instrument de manière quasi autonome. Le batteur et l'ordinateur s'accompagnent mutuellement. Un solo qui n'en est pas un, donc.

Production : Jazz en Nord, en partenariat avec la Ville de Marcq-en-Barœul

JPEG - 38.3 ko
Masaki Iwana
© Francine Aubry
JPEG - 32.9 ko
Peter Orins
Catégories: Résidents

Interview dans le nouveau Presto!

Surfer Rosa FB - sam, 30/11/2013 - 11:05
Interview dans le nouveau Presto!

Catégories: Résidents

Part of 3 days in Paris with Alberta Pane Gallery

Marie Lelouche - ven, 29/11/2013 - 17:00



L'exposition de groupe chez Alberta Pane fait partie de l'événement 3 DAYS IN PARIS, organisé par plusieurs galeries parisiennes les 29, 30 novembre et 1er décembre 2013.
The group show in Alberta Pane Gallery is part of the event 3 DAYS IN PARIS organised by Paris’s galeries, the 29th-30th November/ 1st December 2013.

http://www.3daysinparis.fr
Catégories: Résidents