Renaud Duval, Excroissance (I). Photo 100x125 cm. 2013. Une production du Fra
Photo 100x125 cm. 2013. Une production du Fresnoy - Studio national des arts contemporains
Voir l'image de fond

En partant du pré-mouvement

Lundi 3 décembre

En fin de journée, je propose à Rémy et Hélène, un temps d’expérimentation de 15 minutes sur le pré-mouvement.
Sans entrer dans les détails, plus avec leurs idées, expériences ou représentations à eux de ce qu'est le pré-mouvement.

 Le mouvement d’avant le mouvement, l’élan, l’intention, l’impulsion…

 On en arrive à parler du visible et du spectaculaire.
Ce n’est en effet pas très spectaculaire et peut être un peu frustrant de se concentrer et se contenter du pré-mouvement, pour se mettre en mouvement.

 
Pourquoi ne pas valoriser plus le perceptible que le visible ?

Rémy dit qu’il ne part jamais du mouvement ou du corps quand il chorégraphie mais qu’il élabore d’abord un cadre, quelque chose autour (espace, temps?) dans lequel certaines questions sur le mouvement apparaissent.

Puis on a dévié sur : "Le monde et moi" Agir sur le monde, être agit, être mu par le monde.
Aujourd’hui, le mouvement (dansé) reste une préoccupation pour moi, une éducation, un bien être, un manque, une liberté.

 La Pulci

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.