Muzzix

Syndiquer le contenu Muzzix
Mis à jour : il y a 3 an 46 semaines

Bienvenue sur le site du collectif Muzzix

mer, 23/04/2014 - 15:31

Le 6 mai, création de Round the World of Sound - Moondog Madrigals à La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole ! Ce projet réunit 7 musiciens du collectif Muzzix et 7 musiciens de l'ensemble Dedalus (Montpellier) autour de l'interprétation de ce cycle de 25 madrigaux composé par Moondog, "le Viking de la 6ème avenue".

Deuxième occasion de voir ce concert, le 28 mai à Vandoeuvre-lès-Nancy, dans le cadre du festival Musique Action !

Extrait vidéo des premières répétitions par Muzzix et Dedalus (résidence de mars 2014) :

Le 20 mai, découvrez le quatuor Intento lors d'une soirée laboratoire en entrée libre. Les quatre musiciens de cet "hispanisme incontrôlé" revisitent la guitare flamenca avec des couleurs contemporaines, jusqu'à la rendre méconnaissable...

Et pour voir ou revoir TOC, 3 sessions des TOC's Montag à la malterie les 5, 12 et 19 mai, puis une soirée de concert le 26 mai avec le groupe de rock psyché chilien Föllakzoid !

Visionnez la plaquette des différents projets et créations soutenus par le collectif en 2014 :

Retrouvez toutes les dates du collectif en parcourant l'agenda Muzzix.

Abonnez-vous !
Profitez toute l'année des tarifs réduits (et au moins une fois par trimestre de l'entrée gratuite) aux concerts que nous organisons (à la malterie et chez certains de nos partenaires). De plus, un disque au choix du label Circum-Disc vous est offert !
Contactez Muzzix au 09 50 91 01 72 ou téléchargez le formulaire d'abonnement.

Vous pouvez vous abonner au flux RSS de ce site pour être tenu au courant des mises à jour.

Catégories: Résidents

Ciné-concert "Le Cameraman"

mar, 15/04/2014 - 11:35

Film de Edward Sedgwick / Etats-Unis / 1928 / 69 mn / tous publics / muet accompagné de cartons en VO, sous-titrés en français.
Avec Buster Keaton, Marceline Day, Harold Goodwin

Éric Navet (percussion, vibraphone), Stefan Orins (piano)

Le film

Buster, petit photographe ambulant, devient cameraman pour plaire à Sally, la standardiste d'une maison d'actualités cinématographiques. Malgré tous ses efforts, il ne se montre pas très doué et, après avoir raté le reportage d'une émeute pendant une grande fête du quartier chinois, il est renvoyé par son patron. Le lendemain, il sauve Sally de la noyade mais un intrus s'attribue l'exploit... Le singe de Buster va-t-il sauver la mise ? Une des plus belles réussites burlesques du cinéma muet. Un Buster Keaton particulièrement génial !

La musique

La musique au service du film, telle est la démarche de Stefan Orins et Eric Navet dans leur travail sur le Cameraman. L'image y est sonore, rythmée d'une foule de gestes et d'acrobaties. Les musiciens font parler les images, soulignent chaque détail, chaque geste, et suivent "à la note" les péripéties d'un Buster Keaton amoureux et aventurier malgré lui.

La formule de ce duo est idéale. L'ensemble vibraphone-percussions-piano offre de nombreuses possibilités mélodiques et rythmiques. Il permet de souligner toutes les expressions et situations : du regard fiévreux et enchanteur à l'action la plus rocambolesque.

Catégories: Résidents

Sébastien Beaumont > Save Our Souls

mar, 15/04/2014 - 10:17

Galerie du bar Floréal à Paris 20
43, rue des Couronnes
Du 23 mai au 27 juin 2014
Du mardi au dimanche, de 14h à 18h30
Vernissage le jeudi 22 mai à 18h30
Informations : 01 43 49 55 22
Site du Bar Floréal

L'exposition S.O.S. et le livre qui l'accompagne présentent des photographies prises lors d'embarquements sur des bateaux de pêche et, à terre, des paysages maritimes et des portraits des marins chez eux.
Au coeur de l'exposition, les compositions de Sébastien Beaumont, qui allient sons concrets et sons de guitare, feront écho aux photographies de Caroline Pottier. Un travail en duettistes sur l'équilibre, la fragilité et la précarité.

Ouverture exceptionnelle jusqu'à 21h du 23 au 26 mai à l'occasion des Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de Belleville
Fermeture exceptionnelle du 29 mai au 1er juin.

Catégories: Résidents

Performance sonore avec les étudiants de l'Ensap

ven, 11/04/2014 - 16:44

Dans le cadre du Façad'Art des Fenêtres qui Parlent, les étudiants de licence 3 de l'Ensap Lille ont travaillé avec Fabrice Poiteaux, enseignant de l'école, et Yanik Miossec du collectif Muzzix. Ce groupe d'étudiants a ainsi exploré l'environnement sonore du quartier, et propose par ses interventions d'en révéler les différentes dimensions sensibles, les échelles de bruit, mais aussi les silences.

Le Façad'art 2014 prend place dans une partie du quartier de Berkem dont la rénovation urbaine vient de franchir une étape importante. La question posée aux artistes concerne la ville renouvelée, l'influence de cette évolution sur la vie des habitants du quartier et la possibilité pour eux -les artistes comme les habitants- de s'emparer de cette histoire en mouvement.

Les artistes sont intervenus dans l'espace public, au sol, aux murs, aux fenêtres ; certaines œuvres ont évolué pendant toute la durée du Façad'Art, avec la possibilité pour les habitants de participer à ces projets créatifs lors des rendez-vous du dimanche à 11h.

> Interventions urbaines de Mathieu Husser, Dimitri Vazemsky, Vincent Herlemont, Fabrice Poiteaux, Les frères Ripoulain et Hélène Marcoz
> Performance culinaire de Delphine Mazur le dimanche 13 avril à 11h15
> Performance sonore des étudiants de licence 3 de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de Lille encadrés par Fabrice Poiteaux, enseignant, et Yanik Miossec du collectif Muzzix, le dimanche 13 avril à 11h40
> Participation d'Andy Kraft

Un évènement créé en partenariat avec la Ville de la Madeleine, l'ENSAPL,Tangram et Muzzix.

Catégories: Résidents

[CrimCrum #24] - PCM Bla∫t

ven, 11/04/2014 - 09:16

PCM Bla∫t
(PCM Bla∫t : Pulse Code Modulation)

Le trio se veut une fanfare de chambre qui, faisant la part belle aux cuivres, n'hésite pas à se saisir de trompes et autres cornes et à se transformer en chorale de poche. Ouvert à tous les langages musicaux, le répertoire puise aussi bien dans la tradition cuivrée que dans les expérimentations sonores, jouant du souffle et des tuyaux pour produire des sonorités aux harmonies denses, proches des langages électroniques.
Le trio aime à passer de formes improvisées à des pièces écrites (de la musique médiévale aux compositeurs du XXIe siècle - sans oublier Mahler et Wagner), traitées dans une approche expérimentale et théâtrale. Ils incarnent ainsi plusieurs Brèves de Jacques Rebotier avec qui Maxime Morel s'est produit à plusieurs reprises. Aimant jouer des contrastes propres à leurs instruments, ils nous distillent une musique généreuse, sachant alterner puissance et intimisme.

Samuel Carpentier (trombone), Maxime Morel (tuba), Christian Pruvost (trompette).

Catégories: Résidents

Christophe Hache > Orchestre éphémère des Grands Formats

mer, 09/04/2014 - 09:29

Christophe Hache, bassiste et compositeur du dernier répertoire de Circum Grand Orchestra (sortie de l'album en juin 2014 chez Circum-Disc) participe à l'évènement "Osez le jazz panoramique - 10 ans de Grands Formats".

Pour fêter son anniversaire, la fédération des grands orchestres met en lumière les concerts de ses orchestres pendant 2 mois sur toute la France, et vous invite au lancement le 12 avril à 18h à l'auditorium du CRR de Paris (15 rue de Madrid - Paris 8e).

Au programme, le big-band du CRR et l'orchestre éphémère des Grands Formats, composés de chefs et musiciens emblématiques de la fédération avec un total de 18 musiciens sur scène !

Pour l'occasion Christophe Hache a adapté "Tan Son Nhat", morceau tiré du dernier répertoire du Circum Grand Orchestra. Vous pourrez écouter pas moins de 10 morceaux composés et joués par les chefs et musiciens de Grands Formats tous confondus. A ne pas manquer !

Photo Christophe Hache © Eric Flogny

Catégories: Résidents

"Bruits de rugby"

mer, 02/04/2014 - 15:53

Quarante rugbymen créeront une fantaisie sonore en manipulant et en plongeant sur des sacs remplis de canettes.
Performance de 45 minutes.

Du 1er au 27 avril, David Bausseron est en résidence à Saint-Jean de Braye (45).
Au programme :
> l'exposition Murmur
> des actions culturelles du 1er au 19 avril
> performance "Bruits de rugby" le 15 avril
> concert "Bruits d'comptoir" le 17 avril
> concert Murmur Metal le 19 avril
> Massages sonores sur rendez-vous les mercredis d'avril
> Orchestre Bruitiste avec les élèves de l'école de musique (date à définir)

Photo © Muzzix

Catégories: Résidents

"Bruits d'comptoir"

mer, 02/04/2014 - 13:44

Dans cette performance de captation sonore, David Bausseron transforme les sons du bistrot en un véritable concert improvisé !

Du 1er au 27 avril, David Bausseron est en résidence à Saint-Jean de Braye (45).
Au programme :
> l'exposition Murmur
> des actions culturelles du 1er au 19 avril
> performance "Bruits de rugby" le 15 avril
> concert "Bruits d'comptoir" le 17 avril
> concert Murmur Metal le 19 avril
> Massages sonores sur rendez-vous les mercredis d'avril
> Orchestre Bruitiste avec les élèves de l'école de musique (date à définir)

Catégories: Résidents

Bienvenue sur le site du collectif Muzzix

ven, 28/03/2014 - 12:16

Pour sa dixième édition, Sonic Protest, le festival des musiques obliques, arrive à Lille pour deux soirées de concerts exceptionnelles !
> le 11 avril : Atmosphérique (Cardoen/Charles/Patterson) + Jean-François Laporte + Christian Pruvost à la malterie. Concert gratuit pour les abonnés Muzzix !
> le 12 avril : Merzbow + Murmur Metal à l'Aéronef. Abonnés Muzzix : tarif préférentiel à 8€ sur présentation de votre carte.

Du 1er au 27 avril, David Bausseron est en résidence à Saint-Jean de Braye (45), où il présente "Ecoute la matière". Au programme : l'exposition MurMur, et de nombreuses performances sonores (Murmur Metal, massages sonores, Bruits de rugby, orchestre bruitiste...).

Bi-Ki ? enregistre son premier album, en studio, mais pas seulement ! En collaboration avec la maison Folie Beaulieu, le duo de saxophones - qui s'entoure pour l'occasion de Jean-Luc Guionnet à la prise de son active - expérimentera durant une semaine dans les acoustiques les plus atypiques du territoire lommois : une église, le MIN (marché d'intérêt national), la piscine, l'Hôtel de Ville... Une expérience à découvrir au hasard des cheminements dans la ville.

Également en avril, plusieurs occasions de voir ou revoir TOC :
> le 5, dans le cadre de la Fête de Printemps de Métalu à Chahuter, à Loos.
> les 7 et 14, deux nouvelles sessions des TOC's Montag à la malterie.

Les premières répétitions de "Round the World of Sound" par Muzzix et Dedalus (résidence de mars 2014, création le 6 mai à La rose des vents ) :

Visionnez la plaquette des différents projets et créations soutenus par le collectif en 2014 :

Retrouvez toutes les dates du collectif en parcourant l'agenda Muzzix.

Abonnez-vous !
Profitez toute l'année des tarifs réduits (et au moins une fois par trimestre de l'entrée gratuite) aux concerts que nous organisons (à la malterie et chez certains de nos partenaires). De plus, un disque au choix du label Circum-Disc vous est offert !
Contactez Muzzix au 09 50 91 01 72 ou téléchargez le formulaire d'abonnement.

Vous pouvez vous abonner au flux RSS de ce site pour être tenu au courant des mises à jour.

Catégories: Résidents

Satoko Fujii Orchestra Lublin (PL)

mar, 25/03/2014 - 15:00

Lublin Jazz Festival (PL)
Centrum Kultury
Site du festival

Pour la première fois à Lublin, Satoko Fujii prépare des compositions tout spécialement pour le VIème Lublin Jazz Festival Orchestra, composé des musiciens leaders de la scène free jazz polonaise, ainsi que de musiciens japonais, allemand, français ou britannique.
La pianiste et chef d'orchestre a déjà monté des projets similaires - un orchestre avec des musiciens locaux - à New York, Tokyo et Berlin. Il est maintenant temps de donner naissance au Satoko Fujii Orchestra Lublin !

Satoko Fujii (piano), Gerard Lebik, Ray Dickaty (sax tenor), Paulina Owczarek (sax baryton), Natsuki Tamura, Artur Majewski, Piotr Damasiewicz (trompette), Matthias Mahler (trombone), Kazuhisa Uchihashi (guitare), Ksawery Wójciński (basse), Michael Griener, Peter Orins (batterie)


Satoko Fujii © Robert Pranagal

Catégories: Résidents

Claude Colpaert et Guy Straele

mar, 25/03/2014 - 14:28

Dimanche 30 mars à 16h
Concert chez l'habitant, rue Coligny à Roubaix
Réservation indispensable par mail : claude.colpaert@sfr.fr (nombre de places limité)

Guy Strale : piano, percussions
Claude Colpaert : gangsa gantung

Le concert aura lieu en deux parties enchaînées, solo de piano d'abord, puis duo piano/gangsa gantung.

Alors que l'on commençait à peine en 1960 à parler de Cecil Taylor et d'Ornette Coleman, le Bruxellois Guy Strale se rebelle contre l'académisme ambiant et démarre une recherche musicale qui l'amène à explorer l'improvisation libre. Un engagement radical et existentiel, en solitaire d'abord. Puis il découvre que d'autres musiciens suivent la même voie. Il accompagne dès lors l'évolution de l'improvisation libre tout en s'intéressant également aux musiques extra-européennes, qu'il contribue à faire connaître, et à la musique acousmatique. Il développe aussi une recherche universitaire en anthropologie de la musique et une activité de conseiller musical. Il crée des musiques de scènes et de films, ainsi que des performances multimédia. Il initie des ateliers d'improvisation libre au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles dès 1976, puis à la Vénérie de Boitsfort jusqu'en 2007. Il est le fondateur de l'association Inaudible. Il a en outre créé, en tant qu'ingénieur du son, une véritable documentation sur la pratique de l'improvisation. De nombreux improvisateurs y ont pris leurs marques. Guy joue souvent du piano à même les cordes, avec des mailloches et divers objets.

Le Roubaisien Claude Colpaert joue du trombone au sein de la Pieuvre et des grands orchestres de l'association Muzzix. Il fait partie du duo voxcopuli, où sa voix est transformée en direct par l'électronique. En solo, il développe davantage un travail sur le gangsa gantung, instrument principal du gamelan balinais, qui se joue traditionnellement avec un marteau, mais qu'il utilise aussi avec des mailloches, un archet, des dés à coudre et divers objets.

Le concert sera suivi d'un pot.
Merci de venir avec une bouteille, et un peu d'argent pour le défraiement des musiciens (un chapeau passera à la fin du concert).

Catégories: Résidents

Toc's Montag + Jean Louis

mar, 25/03/2014 - 11:56

Poursuivant leurs expérimentations soniques, les musiciens de Toc ouvriront (presque) toutes les semaines la salle de concert de la malterie, profitant de l'occasion pour enregistrer, inviter d'autres musiciens, essayer de nouvelles formes... Un rendez-vous qui sera donc forcément à géométrie variable, et une occasion d'occuper votre début de soirée du lundi...

Toc

Jérémie Ternoy : Fender Rhodes
Ivann Cruz : guitare
Peter Orins : batterie

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

Après "le Gorille" (Circum-Disc), le groupe révèle avec son deuxième album "You can dance (if you want)" son goût pour la pop improvisée et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d'expérimentation sonore…

Jouant sur le volume et l'énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu'il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l'écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d'état…

Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l'identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…

On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l'expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).

Photos © Alex Noclain / Philippe Lenglet

Jean Louis

Jean Louis est un insurgé, porte parole d'une musique puissante et désinhibée, qui trace depuis quelques années son chemin dans des territoires insolites. C'est un convoi blindé qui déboule et envoie ses flèches, fluides et insolentes. Il plonge avec le public dans une transe tour à tour orageuse et aphrodisiaque, mécanique et lumineuse. Ça fait des ravages, un vrai bain de son.

Joachim Florent : double bass, effects
Francesco Pastacaldi : drums
Aymeric Avice : trumpet, flugelhorn, effects


JPEG - 118.3 ko
TOC

Catégories: Résidents

Toc's Montag

mar, 25/03/2014 - 11:50

Poursuivant leurs expérimentations soniques, les musiciens de Toc ouvriront (presque) toutes les semaines la salle de concert de la malterie, profitant de l'occasion pour enregistrer, inviter d'autres musiciens, essayer de nouvelles formes... Un rendez-vous qui sera donc forcément à géométrie variable, et une occasion d'occuper votre début de soirée du lundi...

Toc

Jérémie Ternoy : Fender Rhodes
Ivann Cruz : guitare
Peter Orins : batterie

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

Après "le Gorille" (Circum-Disc), le groupe révèle avec son deuxième album "You can dance (if you want)" son goût pour la pop improvisée et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d'expérimentation sonore…

Jouant sur le volume et l'énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu'il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l'écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d'état…

Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l'identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…

On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l'expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).

Photos © Alex Noclain / Philippe Lenglet


Retrouvez les albums de TOC sur le site de Circum-disc.

JPEG - 51.8 ko
1er album - le Gorille
JPEG - 66.7 ko
2ème album - You can dance (if you want)


JPEG - 118.3 ko
TOC
Catégories: Résidents

Föllakzoid + TOC

mar, 25/03/2014 - 11:23

FÖLLAKZOID

Selon la légende, il semblerait que Föllakzoid soit né après une répétition fortement influencée par la consommation de produits illicites. Toujours est-il que les portes de la perception ont été ouvertes et que depuis ce jam enfumé, le groupe chilien est devenu l'un des chantres du rock psyché avec des participations à des festivals toujours plus prestigieux les uns que les autres : le SXSW, le Austin Psyché fest ainsi que le Lollapalooza, le célèbre festival fondé par Perry Farrel de Jane's Addiction. En 2009, le groupe embauche un nouveau guitariste et livre un premier album éponyme qui dévoilera un gang qui n'hésite pas à prolonger le propos pour mieux embaumer l'auditeur de ces atmosphères opiacées dont ils ont le secret. Les influences qui ont nourries leur psychékraut cosmique sont nombreuses et variées : Neu ! et Can se confrontent à des groupes plus actuels comme Warlocks, Black Angels et le Brian Jonestown Massacre. Bref, pas les références les plus anodines. II, leur dernier véritable album en date vient de sortir via le label américain Sacred Bones (Pop.1280, Psychic Ills, The Men…) et quand l'on connait l'exigence qualitative de ce label, difficile de ne pas se dire qu'il s'agit là d'une date à ne pas rater à La malterie. Mohamed Dali et le psyché rock, l'histoire d'amour continue.

http://follakzoid.bandcamp.com/

TOC

Jérémie Ternoy : Fender Rhodes
Ivann Cruz : guitare
Peter Orins : batterie

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

Après "le Gorille" (Circum-Disc), le groupe révèle avec son deuxième album "You can dance (if you want)" son goût pour la pop improvisée et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d'expérimentation sonore…

Jouant sur le volume et l'énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu'il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l'écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d'état…

Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l'identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…

On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l'expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).
[en]
Free hypnotic pop punk, post-rock, jazz-core … Disturbing, orgiastic and communicative, Toc is unclassifiable, but shakes the feet and heads.

After "le Gorille", the group reveals with this second album "You can dance (if you want)" his love of improvised and energetic pop without compromising its appetite for sound experimentation …

Playing on the volume and energy of rock, drawing its influences from Stravinsky to Sonic Youth, not to mention there between 2 and all around (The Necks, Godspeed, …), the trio emphasizes in it listening, availability, initiatives or coups d'état …

Toc is constantly looking to work a sound material in which the identity of the instruments disappear, leaving the hollow reappear in the texture. They accept, or even provoke, surprise, disturbance, endangering …

We find the musicians of Toc in the various collective that appears in the musical scene of Lille (Muzzix, Zoone Libre, …), operating without barriers, from experimentation (La Pieuvre, …) to jazz (Jeremie Ternoy Trio, …) through by Zeuhl (Magma) or garage rock (Sheetah et les Weissmüller…).

Jérémie Ternoy : Fender Rhodes
Ivann Cruz : guitar
Peter Orins : drums

Photos © Alex Noclain / Philippe Lenglet

JPEG - 11.9 ko
Föllakzoid

JPEG - 118.3 ko
TOC
Catégories: Résidents

Toc's Montag

mar, 25/03/2014 - 10:52

Toc lance les apéros-concerts du lundi à la malterie.

Poursuivant leurs expérimentations soniques, les musiciens de Toc ouvriront (presque) toutes les semaines la salle de concert de la malterie, profitant de l'occasion pour enregistrer, inviter d'autres musiciens, essayer de nouvelles formes... Un rendez-vous qui sera donc forcément à géométrie variable, et une occasion d'occuper votre début de soirée du lundi...

Toc

Jérémie Ternoy : Fender Rhodes
Ivann Cruz : guitare
Peter Orins : batterie

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

Après "le Gorille" (Circum-Disc), le groupe révèle avec son deuxième album "You can dance (if you want)" son goût pour la pop improvisée et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d'expérimentation sonore…

Jouant sur le volume et l'énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu'il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l'écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d'état…

Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l'identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…

On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l'expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).

Photos © Alex Noclain / Philippe Lenglet


Retrouvez les albums de TOC sur le site de Circum-disc.

JPEG - 51.8 ko
1er album - le Gorille
JPEG - 66.7 ko
2ème album - You can dance (if you want)


JPEG - 118.3 ko
TOC
Catégories: Résidents

Ciné-concert - Tantôt sur la frontière

mar, 25/03/2014 - 10:44

Samedi 14 juin à 19h
Salle des fêtes de Cassel (59)
rue Desmyttère
Tarifs : 5/2,5€

Tantôt, marionnette à taille humaine, avait durant le printemps 2013 entrepris un voyage dans tout le département du Nord afin de retracer la frontière franco-belge dans 300 ans de frontières. Sur le pays des Moulins de Flandre, Tantôt avait pu rencontrer un ami Mongol à Rubroucke, fait une randonnée à Buysscheure, et visité le Moulins de Flandre à Cassel. Le ciné-concert retrace les péripéties de son long voyage, mises en image par une technique d'animation dite "image par image".
Le film Tantôt sur la frontière a été réalisé lors de 32 jours de performances à travers le département du Nord. L'équipe de réalisation a été suivie pour cette occasion par Thomas Suel, qui a réalise un journal de bord du projet ; journal toujours visible ici.

Thomas Suel : slam
Peter Orins : batterie

Catégories: Résidents

[CrimCrum #24] - PCM Bla∫t + restitution de l'atelier au Pôle Sup

ven, 21/03/2014 - 14:17

PCM Bla∫t
(PCM Bla∫t : Pulse Code Modulation)

Le trio se veut une fanfare de chambre qui, faisant la part belle aux cuivres, n'hésite pas à se saisir de trompes et autres cornes et à se transformer en chorale de poche. Ouvert à tous les langages musicaux, le répertoire puise aussi bien dans la tradition cuivrée que dans les expérimentations sonores, jouant du souffle et des tuyaux pour produire des sonorités aux harmonies denses, proches des langages électroniques.
Le trio aime à passer de formes improvisées à des pièces écrites (de la musique médiévale aux compositeurs du XXIe siècle - sans oublier Mahler et Wagner), traitées dans une approche expérimentale et théâtrale. Ils incarnent ainsi plusieurs Brèves de Jacques Rebotier avec qui Maxime Morel s'est produit à plusieurs reprises. Aimant jouer des contrastes propres à leurs instruments, ils nous distillent une musique généreuse, sachant alterner puissance et intimisme.

Samuel Carpentier (trombone), Maxime Morel (tuba), Christian Pruvost (trompette).

Restitution des ateliers au Pôle Sup'

A l'initiative de Gabriel Capet, professeur de Tuba au Pôle Supérieur d'Enseignement Artistique Nord-Pas de Calais, Muzzix et le Pôle Sup' débutent en novembre 2013 une collaboration à vue pédagogique et de production, notamment avec les élèves en classe de cuivres. Ces ateliers sont animés au long de la saison par Maxime Morel (tuba) et Christian Pruvost (trompette), et permettent aux étudiants de concrétiser les enseignements variés reçus au cours de leur cursus, notamment au travers de ce concert de restitution.

Catégories: Résidents

li,ndex ; n°3

ven, 21/03/2014 - 11:06

Le troisième numéro de li,ndex ; est consacré à la mythique étoile noire et à ses différentes versions. Au programme : disques, lectures et images. Le comité de rédaction vous sera gré de venir avec un transat ou une couverture afin de pouvoir regarder le ciel confortablement.

li,ndex ; est une revue sonore consacrée à l'écoute (à volume confortable) d'œuvres marquantes du XXe siècle. Selon les envies et les possibilités, cette audition sera accompagnée d'une conférence, d'un film, de lectures ou d'une ré-interprétation en direct. Cette revue est à consulter sur place uniquement au jour et heure de sa parution, qui promet d'être erratique. Chaque numéro est gratuit, mais on peut s'abonner pour un certain nombre d'années (tarifs réduits sur demande).

Catégories: Résidents

Soirée Laboratoire > Intento

ven, 21/03/2014 - 10:54

Découvrez le quatuor Intento lors de cette soirée laboratoire. Comme une expérience, les quatre musiciens revisitent avec des couleurs contemporaines la guitare flamenca, en empruntent certains usages, jusqu'à en dégager une musique qui la rend méconnaissable.

Sébastien Beaumont : guitare
Patrick Guionnet : voix
Fred Loisel : électronique
Christian Pruvost

Photo © Philippe Lenglet

Catégories: Résidents

L'OGR + Denis Streibig : Μέδουσα 1.2 + restitution de l'atelier d'improvisation

mer, 19/03/2014 - 12:43

4 têtes,16 membres, 24 cordes en acier, des dispositifs d'effets sonores comme autant d'excroissances et de déformations. L'OGR est un monstre qui raconte… les Monstres. Ogres, chimères, bestiaire mythologique. L'OGR propose une description musicale de personnages fantastiques.

Christian Vasseur (guitare) | Ivann Cruz (guitare) | Raphaël Godeau (guitare) | Sébastien Beaumont (guitare, composition)

L'OGR + Denis Streibig : Μέδουσα 1.2
Denis Streibig (synthétiseur à ruban et environnement sonore)

L'OGR est un quatuor de guitares électriques. Le principe compositionnel de son répertoire repose sur l'étude de monstres. L'idée est de dresser un portrait sonore imaginaire s'inspirant des caractéristiques d'un monstre choisi. Les éléments de composition sont puisés aussi bien dans ce que le monstre nous évoque individuellement que dans sa représentation et sa signification dans l'imaginaire collectif. L'OGR s'attèle à le re-situer dans son contexte, tenter de mesurer l'impact qu'il a à travers l'histoire et d'en proposer une relecture contemporaine.

Après Gojira (créé en 2011), le monstre japonais mis en image en 1954 par Ishiro Honda, c'est Méduse , la gorgone, qui fait l'objet du deuxième volet de ce bestiaire étonnant.

Le mythe de Méduse commence par l'accouplement de Poseïdon et de Méduse, forte de sa jeunesse et de sa grande beauté, dans le temple d'Athéna. Selon les versions, il s'agit soit d'un viol soit d'une ruse dont les dieux grecs semblent friands selon Hésiode. Dans tous les cas, Méduse est victime mais va pourtant subir la colère d'Athéna qui ne supporte pas l'acte blasphématoire dont elle réclame réparation. Méduse sera condamnée à l'extrême laideur, à l'isolement et à l'impossibilité de croiser le regard de quiconque sous peine de le pétrifier. C'est le Héros, Persée, qui, avec le concours d'Athéna, assassinera Méduse en lui tranchant la tête. En mourant, elle donnera naissance à Pégase et Chrysaor, fruits du viol divin.

Une première version de Méduse a vu le jour en novembre 2012 (voir vidéo) et a fait l'objet d'une série de concerts. Le quatuor s'attachait particulièrement à retranscrire les états intérieurs, fanstasmés, de Méduse. L'injustice, la rage, l'incompréhension, l'humiliation, la solitude était autant de sentiments porteurs musicalement.

En 2014, c'est la deuxième version du projet qui se concrétise : "L'OGR + Denis Streibig : Μέδουσα 1.2". Elle permet de compléter le portrait de la gorgone par l'apport de textes en grec ancien (extraits de la Bibliothèque d'Apollodore l'Athénien et de la Théogonie d'Hésiode) et d'enrichir la palette sonore avec la présence de Denis Streibig qui jouera du synthétiseur à ruban et supervisera la place des textes dans la pièce musicale. Le texte c'est ici l'immuable, tout comme les problématiques soulevées par le mythe.

Photo l'OGR © Muzzix

Une création Muzzix soutenue par l'Espace Culture de l'Université Lille 1 et la Ferme d'en Haut (Villeneuve d'Ascq).

Restitution de l'atelier d'improvisation

Sur la saison 2013-2014, Muzzix a développé un atelier d'improvisation, ouvert à toute personne ayant déjà au moins un an de pratique musicale. Un espace pour expérimenter, écouter, découvrir son instrument sous un autre jour et apprendre à créer une musique ensemble dans l'instant. Dirigé par Sébastien Beaumont (guitariste, compositeur, auteur et improvisateur), cet atelier a réuni une quinzaine de participants, et propose aujourd'hui la restitution de ces dix mois de travail.

L'atelier a été accueilli par le Faubourg des Musiques.

JPEG - 39.2 ko
Sébastien Beaumont
Catégories: Résidents