Muzzix

Syndiquer le contenu Muzzix
Mis à jour : il y a 2 an 12 semaines

Shannon

ven, 23/06/2017 - 15:05

« Que voudriez vous transmettre à vos enfants ? ». Le spectacle « Shannon » s'ouvre avec la diffusion de témoignages recueillis à vif sur ce thème. Ces témoignages vont motiver 3 artistes à investir la scène : un guitariste, une comédienne sourde et une chanteuse. Chacun va proposer une réponse avec son « langage ». Le guitariste joue sur les particularités de son instrument en intégrant des objets du quotidien dans son jeu (gobelet, brosses, rasoir électrique etc…). La comédienne utilise différents niveaux d'expression visuelle (mime, Langue des Signes Française, poésie gestuelle). La chanteuse exploite les registres de la voix (sons labiaux, gutturaux, chant etc…). Au fil du spectacle, un dialogue va s'installer sur scène entre les 3 langages jusqu'à fusionner. La masse d'informations va conduire le spectateur à faire une sélection qui déterminera sa compréhension du spectacle. Une liberté d'interprétation qui pose la question plus large : « Que pouvons nous transmettre et recevoir ? ». Le but avoué de « Shannon » est que chaque spectateur reparte avec sa version du spectacle.

Shannon est une co-production La Chambre d'Eau, Circum et la Malterie. Ce spectacle est soutenu par le Conseil régional du Nord Pas de Calais.

Monica Companys : comédie
Charlène Martin : voix
Sébastien Beaumont : guitare
Nicolas Fleury : scénographie
David Bausseron : mise en lumière

Photos © Benoît Meneboo

Catégories: Résidents

Shannon

ven, 23/06/2017 - 15:05

« Que voudriez vous transmettre à vos enfants ? ». Le spectacle « Shannon » s'ouvre avec la diffusion de témoignages recueillis à vif sur ce thème. Ces témoignages vont motiver 3 artistes à investir la scène : un guitariste, une comédienne sourde et une chanteuse. Chacun va proposer une réponse avec son « langage ». Le guitariste joue sur les particularités de son instrument en intégrant des objets du quotidien dans son jeu (gobelet, brosses, rasoir électrique etc…). La comédienne utilise différents niveaux d'expression visuelle (mime, Langue des Signes Française, poésie gestuelle). La chanteuse exploite les registres de la voix (sons labiaux, gutturaux, chant etc…). Au fil du spectacle, un dialogue va s'installer sur scène entre les 3 langages jusqu'à fusionner. La masse d'informations va conduire le spectateur à faire une sélection qui déterminera sa compréhension du spectacle. Une liberté d'interprétation qui pose la question plus large : « Que pouvons nous transmettre et recevoir ? ». Le but avoué de « Shannon » est que chaque spectateur reparte avec sa version du spectacle.

Shannon est une co-production La Chambre d'Eau, Circum et la Malterie. Ce spectacle est soutenu par le conseil régional du Nord pas de Calais.

  • Monica Companys : comédie
  • Charlène Martin : voix
  • Sébastien Beaumont : guitare
  • Scénographie : Nicolas Fleury ; Mise en lumière : David Bausseron



photos (c) Benoît Meneboo


PDF - 275.6 ko
Dossier de presse - Shannon
Catégories: Résidents

Vidéo : Abdou / Dang / Orins

lun, 19/06/2017 - 09:35

Retrouvez le trio filmé à la malterie (Lille) en mai dernier.

Abdou / Dang / Orins / Mai 2017, la malterie, Lille (59)

Abdou / Dang / Orins / Mai 2017, la malterie, Lille (59)

Catégories: Résidents

Bausseron + Granger + Colpaert + DocMatiX

lun, 19/06/2017 - 09:23

9 cité Faidherbe
85 rue de Bapaume
Quartier Moulins

Tarif : prix libre

Dans la cave :
Boxron
Solo guitares rock intuitives.
http://muzzix.info/Bausseron

Dans le couloir :
Michel Jaunasse
Informaticien pour une grande compagnie d'assurances, Michel Jaunasse a toujours voulu devenir chanteur de variété. Malheureusement, il manque cruellement d'inspiration. Il a donc mis ses compétences algorithmiques au service de la chanson et se produit sur scène en chantant des chansons dont les partitions sont générées en direct par son ordinateur.
http://muzzix.info/Granger

Dans le salon :
Motoclub
Musique improvisée
Claude Colpaert : Gangsa gantung (métallophone balinais)
Eric Mimosa : Lapsteel
http://muzzix.info/Colpaert

Dans la cour :
DocMatiX, jongleur-crowner, rencontre Kamino, une marionnette polyglotte. Ensemble ils partent en voyage à travers le monde, allant parfois même un peu plus loin, un peu plus haut…
https://levoyagedekamino.wordpress.com/
https://vimeo.com/185784798

Catégories: Résidents

Barbara Dang joue Tom Johnson

lun, 12/06/2017 - 09:36

14 rue de la Paix
Gratuit

[Dans le cadre de la Nuit des Maths et en présence de Tom Johnson]

Barbara Dang jouera quelques extraits de la pièce "Musique pour 88", recueil de 9 pièces avec narrateur écrites en 1988 pour les 88 touches du piano, où Tom Johnson présente musicalement des phénomènes mathématiques, tels que les nombres de Mersenne, la table de Multiplication, le triangle de Pascal etc.
Compositeur et théoricien, Tom Johnson est l'un des pionniers du mouvement minimaliste, mouvement musical devenu populaire par quelques œuvres symboles mais dont les racines restent encore à découvrir.

Barbara Dang (piano)

Catégories: Résidents

Moto club : Colpaert / Mimosa

jeu, 08/06/2017 - 13:11
Claude Colpaert, gangsa, Eric Mimosa, lapsteel
Catégories: Résidents

Concert au jardin : Colpaert / Conrate / Lilin

jeu, 08/06/2017 - 13:07

Quartier de Wazemmes
Réservation : concertaujardin@orange.fr

Claude Colpaert (percussions balinaises), Quentin Conrate (batterie incomplète), Mathieu Lilin (saxophone baryton)

Catégories: Résidents

INEVITABLE MUSIC : SÉBASTIEN ROUX & ENSEMBLE DEDALUS

jeu, 01/06/2017 - 09:33

GMEA
4 rue Sainte-Claire

Une série de traductions sonores réalisées par Sébastien Roux à partir des dessins muraux de l'artiste américain Sol Lewitt.

> Version électronique sur 6 haut-parleurs
Salle Jean Jaurès, Mairie
18h30-00h

> Version instrumentale par l'Ensemble Dedalus
Eglise de la Madeleine
20h & 22h

Avec le soutien de la Ville d'Albi.

Sébastien Roux (composition et électronique)

Ensemble Dedalus :
Sivlia Tarozzi (violon), Cyprien Busolini (alto), Deborah Walker (violoncelle), Laurent Bruttin (clarinette), Dafne Vicente Sandoval (basson) Christian Pruvost (trompette) et Didier Aschour (guitare)

Catégories: Résidents

Wasteland

lun, 29/05/2017 - 16:00

Philippe Lenglet (guitare électrique), Steve Gibbs (guitare acoustique), Rosa Parlato (flûte), Paulo Chagas (hautbois)
https://www.facebook.com/Wasteland-1705816196385429/

Catégories: Résidents

Dirty primitives

lun, 29/05/2017 - 15:35
Catégories: Résidents

Vidéo : Ivann Cruz solo

lun, 29/05/2017 - 13:41

Extraits vidéo du concert à la malterie (Lille) en avril 2017.

Catégories: Résidents

Bi-Ki ?

jeu, 11/05/2017 - 09:19

Nouveau projet des saxophonistes Sakina Abdou et Jean-Baptiste Rubin.

Après avoir mêlé leurs tentacules dans l'orchestre "La Pieuvre" (collectif Muzzix) et uni leurs couleurs au sein du quatuor "Bioman" (collectif Zoone Libre), ces deux saxophonistes lillois montent un duo improvisé afin de préciser la nature de leurs équations et adéquations.
Si leur joute sinusoïdale a la forme générale d'un ophicléide, leur jeu ne se prive pas pour autant d'un certain quintoiement qui n'est pas sans rappeler l'élément de décomposition primaire d'une fonction périodique.
Bref, deux musiciens qui n'hésitent pas à plonger la tête dans leur bocal.

Avec [nu].
Plus d'info sur le site du collectif Zoone Libre.

Bi-Ki ? (Sakina Abdou & Jb Rubin)
Catégories: Résidents

Bi-Ki ? à l'IUFM

jeu, 11/05/2017 - 09:19

La rentrée de l'IUFM se fera en musique, avec une performance du duo Bi-Ki ?.

Après avoir mêlé leurs tentacules dans l'orchestre "La Pieuvre" (collectif Muzzix) et uni leurs couleurs au sein du quatuor "Bioman" (collectif Zoone Libre), ces deux saxophonistes lillois montent un duo improvisé afin de préciser la nature de leurs équations et adéquations.

Si leur joute sinusoïdale a la forme générale d'un ophicléide, leur jeu ne se prive pas pour autant d'un certain quintoiement qui n'est pas sans rappeler l'élément de décomposition primaire d'une fonction périodique.

Bref, deux musiciens qui n'hésitent pas à plonger la tête dans leur bocal.

en partenariat avec la rose des vents, Scène nationale Lille Métropole-Villeneuve d'Ascq

Catégories: Résidents

Bi-Ki ? - Jazz en Scènes

jeu, 11/05/2017 - 09:19

Sakina Abdou : saxophone alto
Jean-Baptiste Rubin : saxophone alto

Bi-Ki ? questionne la rencontre de deux musiciens aux parcours et aux identités sonores distinctes autour du saxophone alto. Le terrain de jeu somme toute rudimentaire qu'est le duo leur permet d'expérimenter l'infinité des perspectives possibles entre les deux instruments et entre les deux instrumentistes. In situ, l'homonymie de l'instrumentarium donne lieu à une recherche sur la densité timbrale ainsi qu'à un jeu sur l'espace sonore réel ou fantasmé. De mariages en divorces, les digressions des deux soufflants explorent un vocabulaire musical étendu et mettent en chantier au singulier comme au pluriel les possibilités acoustiques de leurs instruments. Par une approche tantôt intuitive tantôt rationnelle, la formation conjugue, sans jamais s'interdire aucune parenté esthétique, le travail de l'écriture à l'exercice de l'improvisation libre. L'essentiel étant pour les deux musiciens de veiller à garder la question Bi-Ki ? toujours ouverte.

Les concerts Jazz en Scènes 2013 sont soutenus par la FEDELIMA, la SPEDIDAM, l'ADAMI, la SACEM , le FCM et le Ministère de la Culture et de la Communication.

JPEG - 56.8 ko
Bi-Ki ?
JPEG - 55.7 ko
Bi-Ki ?
PDF - 193.1 ko
Dossier de présentation - Bi-Ki ?
Catégories: Résidents

Bi-Ki ? à l'IRTS NPDC

jeu, 11/05/2017 - 09:19

16 janvier 2013 à 12h30
Institut Régional du Travail Social à Loos (59)

En partenariat avec La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole à Villeneuve d'Ascq, le duo de saxophones Bi-Ki ? proposera un concert en petite forme aux étudiants de l'IRTS Nord-Pas de Calais.

Sakina Abdou, Jean-Baptiste Rubin : saxophones alto

JPEG - 40.4 ko
Bi-Ki ?

Bi-Ki ? questionne la rencontre de deux musiciens aux parcours et aux identités sonores distinctes autour du saxophone alto. Le terrain de jeu somme toute rudimentaire qu'est le duo leur permet d'expérimenter l'infinité des perspectives possibles entre les deux instruments et entre les deux instrumentistes. In situ, l'homonymie de l'instrumentarium donne lieu à une recherche sur la densité timbrale ainsi qu'à un jeu sur l'espace sonore réel ou fantasmé. De mariages en divorces, les digressions des deux soufflants explorent un vocabulaire musical étendu et mettent en chantier au singulier comme au pluriel les possibilités acoustiques de leurs instruments. Par une approche tantôt intuitive tantôt rationnelle, la formation conjugue, sans jamais s'interdire aucune parenté esthétique, le travail de l'écriture à l'exercice de l'improvisation libre. L'essentiel étant pour les deux musiciens de veiller à garder la question Bi-Ki ? toujours ouverte.

Catégories: Résidents

Bi-Ki ? à Capharnaüm

jeu, 11/05/2017 - 09:19

Vendredi 6 décembre 2013
Centre d'Hébergement Capharnaüm à Lille Fives
Le site de Capharnaum

Le vendredi 6 décembre, le duo de saxophones Bi-Ki ? proposera un concert en petite forme aux résidents du Centre d'hébergement Capharnaüm, situé dans le quartier de Lille Fives. Ce concert sera précédé d'une rencontre avec les résidents, puis suivi d'une discussion sur les instruments et leurs possibilités sonores.

Bi-Ki ?

Bi-Ki ? questionne la rencontre de deux musiciens aux parcours et aux identités sonores distinctes autour du saxophone alto. Le terrain de jeu somme toute rudimentaire qu'est le duo leur permet d'expérimenter l'infinité des perspectives possibles entre les deux instruments et entre les deux instrumentistes. In situ, l'homonymie de l'instrumentarium donne lieu à une recherche sur la densité timbrale ainsi qu'à un jeu sur l'espace sonore réel ou fantasmé. De mariages en divorces, les digressions des deux soufflants explorent un vocabulaire musical étendu et mettent en chantier au singulier comme au pluriel les possibilités acoustiques de leurs instruments. Par une approche tantôt intuitive tantôt rationnelle, la formation conjugue, sans jamais s'interdire aucune parenté esthétique, le travail de l'écriture à l'exercice de l'improvisation libre. L'essentiel étant pour les deux musiciens de veiller à garder la question Bi-Ki ? toujours ouverte.

Sakina Abdou : saxophone alto
Jean-Baptiste Rubin : saxophone alto

Catégories: Résidents

Bi-Ki ? à Capharnaüm

jeu, 11/05/2017 - 09:19

Vendredi 6 décembre, le duo de saxophones Bi-Ki ? proposait une petite forme au Centre d'Hébergement Capharnaüm à Lille Fives.
Un concert suivi d'une belle discussion avec les résidents !

Catégories: Résidents

Bi-Ki ? - A l'Improviste

jeu, 11/05/2017 - 09:19

Le lundi 17 février, de minuit à 1h, retrouvez Bi-Ki ? dans l'émission A l'Improviste sur France Musique. Concert enregistré le 14 décembre 2013 en la Chapelle Sainte-Anne à Tours, dans le cadre du Festival Total Meeting.

Lien de l'émission

Bi-Ki ?
Sakina Abdou : saxophone alto
Jean-Baptiste Rubin : saxophone alto

Bi-Ki ? questionne la rencontre de deux musiciens aux parcours et aux identités sonores distinctes autour du saxophone alto. Le terrain de jeu somme toute rudimentaire qu'est le duo leur permet d'expérimenter l'infinité des perspectives possibles entre les deux instruments et entre les deux instrumentistes. In situ, l'homonymie de l'instrumentarium donne lieu à une recherche sur la densité timbrale ainsi qu'à un jeu sur l'espace sonore réel ou fantasmé. De mariages en divorces, les digressions des deux soufflants explorent un vocabulaire musical étendu et mettent en chantier au singulier comme au pluriel les possibilités acoustiques de leurs instruments. Par une approche tantôt intuitive tantôt rationnelle, la formation conjugue, sans jamais s'interdire aucune parenté esthétique, le travail de l'écriture à l'exercice de l'improvisation libre. L'essentiel étant pour les deux musiciens de veiller à garder la question Bi-Ki ? toujours ouverte.

Catégories: Résidents

Bi-Ki ? > enregistrement d'album

jeu, 11/05/2017 - 09:19

Duo expérimental de saxophone alto, Bi-Ki ? est une formation qui aime triturer, éplucher, gratter et égosiller son instrumentarium pour en sortir des sons rocambolesques au profit d'une musique insolite et déroutante.

Pour leur premier album, Sakina Abdou et Jean-Baptiste Rubin en collaboration avec la maison Folie Beaulieu investiront la ville de Lomme pour enregistrer différentes pièces improvisées dans les acoustiques les plus atypiques du territoire. Au cours d'une résidence d'une semaine, intérieurs, extérieurs, lieux publics et lieux de passages seront le siège d'une expérimentation sonore qui se nourrira de l'architecture et de la vie des sites. Pour enregistrer, monter et retracer le parcours sonore de leur visite musicale, ils s'entoureront de Jean-Luc Guionnet à la prise de son active qui les accompagnera dans leur périple.

Une expérience à découvrir au hasard de votre cheminement dans la ville.
N'hésitez pas à aller vers leurs sonorités, interpeller leur créativité musicale, pour une rencontre faite de mots musicaux qui composeront les pièces de cette déambulation surprenante.

Programme détaillé :
Lundi 14 avril à 11h : intervention au Collège Jean Zay
Lundi 14 avril de 13h à 18h : enregistrement à l'Eglise Notre-Dame
Mardi 15 avril de 9h à 16h : enregistrement au MIN ZAMIN, suivi d'une rencontre avec des habitants
Jeudi 17 avril de 7h30 à 12h : enregistrement dans la piscine de Lomme, puis tout l'après-midi sur un pont au-dessus de l'autoroute
Vendredi 18 avril de 9h à 10h : intervention en crèche, suivie de 10h à 11h d'une intervention au Collège Guy Moquet. Enregistrement à l'Hôtel de ville de 18 à 21h.
Samedi 19 avril de 10h à 18h : enregistrement à la maison Folie de Beaulieu.

Sakina Abdou, Jean-Baptiste Rubin : saxophones alto
Jean Luc Guionnet : prise de son active

Catégories: Résidents

Bi-Ki ? / Festival BeCoq

jeu, 11/05/2017 - 09:19

dans le cadre du Festival Becoq

Sakina Abdou : saxophone alto
Jean-Baptiste Rubin : saxophone alto

Bi-Ki ? questionne la rencontre de deux musiciens aux parcours et aux identités sonores distinctes autour du saxophone alto. Le terrain de jeu somme toute rudimentaire qu'est le duo leur permet d'expérimenter l'infinité des perspectives possibles entre les deux instruments et entre les deux instrumentistes. In situ, l'homonymie de l'instrumentarium donne lieu à une recherche sur la densité timbrale ainsi qu'à un jeu sur l'espace sonore réel ou fantasmé. De mariages en divorces, les digressions des deux soufflants explorent un vocabulaire musical étendu et mettent en chantier au singulier comme au pluriel les possibilités acoustiques de leurs instruments. Par une approche tantôt intuitive tantôt rationnelle, la formation conjugue, sans jamais s'interdire aucune parenté esthétique, le travail de l'écriture à l'exercice de l'improvisation libre. L'essentiel étant pour les deux musiciens de veiller à garder la question Bi-Ki ? toujours ouverte.

Photos : Julien Sylvestre / Philippe Lenglet


JPEG - 56.8 ko
Bi-Ki ?
JPEG - 55.7 ko
Bi-Ki ?
PDF - 193.1 ko
Dossier de présentation - Bi-Ki ?
Catégories: Résidents