Manon Thiriot accueillie dans le cadre de Starter
Buntine, 24x33
Voir l'image de fond

Manon Thirriot accueillie à la malterie en 2016/2017 dans le cadre du projet STARTER - Soutien à la professionalisation

Accueilli en résidence : du lundi 5 septembre2016 au vendredi 7 juillet 2017
Un projet de : Elise

Manon Thirriot lauréate du projet STARTER (2016/2017)


Jeune diplômée du DNSEP (Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique) avec les félicitations du jury à l'Esä - Ecole Supérieure d'Art du Nord-Pas-de Calais Dunkerque-Tourcoing sur le site de Tourcoing, Manon Thirriot a été retenue dans le cadre du projet STARTER, pour un projet d'accompagnement personnalisé d'un an à la Malterie. Ce projet, co-construit par l'Esä et la malterie a pour objet de renforcer les programmes d'aide à la professionnalisation. Il fut lauréat de l'appel à projet « Soutien à la professionnalisation et à la création d'activités » lancé par le Ministère de la Culture en 2015.

 

 

 La jeune diplômée bénéficiera d'un accompagnement privilégié à la malterie qui lui apportera un espace de travail pendant un an, une bourse, un soutien administratif dans ses démarches de démarrage d'activité, un accompagnement critique dans l'évolution de sa démarche artistique, un accès à 3 jours de formations professionnelles, une mise en relation avec des professionnels du secteur, un partage d'expériences avec des pairs artistes, une aide à la mobilité par l'octroi d'une résidence dans un lieu partenaire, un suivi par un auteur, une édition consacrée à sa démarche, une visibilité publique de son travail artistique à l'occasion d'événements.

Manon Thirriot

" Le fil conducteur de mon travail réside dans une grande fascination pour la nature, ainsi que la volonté de voyager et d'expérimenter le paysage. Cette expérience du voyage, de rencontres et de vie dans des environnements inconnus a stimulé mon intérêt pour représenter la mémoire d'un endroit que je parcours dans mes travaux artistiques, en développant une procédure de classification comme celle d'un archéologue questionnant les limites du territoire, sa géographie et sa géologie.
Dès ma formation à l'école d'art du Nord Pas-de-Calais de Tourcoing, je fus séduite par les notions d'aventures. Lors de ma quatrième année, j'ai pris la décision de partir en liberté à l'étranger afin de vivre ma propre expérience, sans avoir de structure d'accueil. J'ai entamé à travers ce déplacement mes premières réflexions autour du voyage, qui ont fait l'objet d'étude de mon mémoire. Orientée par les notions spécifiques qui nourrissent l'image de l'artiste explorateur dans l'art contemporain, j'ai construit ma recherche plastique à travers mes déambulations en me forgeant une maturité du regard et en arpentant différents territoires afin de découvrir de nouvelles cultures. Privilégiant le médium photographique, je crée des oeuvres (installations, performances) avec des personnes rencontrées sur les lieux de mes interventions et collecte des témoignages de ces « oeuvres vécues » par le biais de photographies regroupées en séries ou d'éditions imprimées. En captant mes actions par le biais de la photographie et de la vidéo, je cherche à conserver et archiver ces actions éphémères, afin de leur donner une forme exposable, bien que l'expérience-même en soit le coeur.
Aujourd'hui, je me questionne plus particulièrement sur la dimension géologique dans certains de mes travaux, notamment par la collecte d'objets rapportés que j'ai prélevés lors de mes différentes marches (cailloux, terre et végétations), mais également par la collaboration que j'ai pu effectuer avec l'artiste australien Matthew McAlpine avec qui nous avons expérimenté la terre rouge d'Australie."

NEWS !

L'auteur critique Julien Verhaeghe a été choisi pour suivre l'évolution du travail de Manon Thirriot et rédiger un texte sur sa démarche.

Du 1er au 31 mars, Manon Thirriot part en résidence au Pays Basque dans le cadre d'un partenariat entre la malterie et Nekatoenea. "A l'occasion de ma résidence en mars prochain, à NEKaTOENEa sur le domaine d'Abbadia, site naturel protégé à Hendaye, j'aimerais réaliser une étude du terrain en vue de la création d'un cabinet de curiosité. J'en profiterai pour me rapprocher de l'équipe qui comprend six personnes dont le métier est lié à l'environnement (cartographe, géologue, ornithologue...)"

recherches

Recherches - DR Manon Thirriot