Léonie Young. Voir l'image de fond

Rocky

Portrait de Rocky
Présentation: 

Avouez que c’est culotté de débarquer avec un groupe qui s’appelle Rocky. Tout ça veut certainement dire que ce jeune groupe venu de Lille a envie d’en découdre, et pas seulement en France – comme ses camarades de label Woodkid et The Shoes, habitués des grands fights à l’étranger et déjà bardés de couronnes internationales. Rocky c’est l’histoire de trois potes du Nord (Olivier Bruggeman, Tom Devos, Laurent Paingault) passionnés par le baggy sound et la vista synthétiques d’un autre Nord, celui de l’Angleterre :  on parle de Manchester, des envolées synthétiques de New Order, du baggy sound des Happy Mondays, de la vista dance de 808 State. On pourrait citer aussi par exemple la house chicagoanne des warehouses (Francky Knuckles es-tu là ?), les sonorités acides de la proche Belgique, ou encore les envolées de formations plus récentes, repérées des deux côtés de l’Atlantique - LCD Soundsystem aux USA,  Hot Chip chez les Britons. A ces trois potes il manquait une pièce maîtresse pour aller un peu plus loin, et c’est en la personne et surtout dans la voix d’Inès Kokou que le petit miracle s’est produit. Avec une voix digne d’une Dionne Warwick en Nike Air ou de l’immense Denise Johnson, qui transcenda les Mondays (justement) et offrit ses plus grandes heures à  Primal Scream (les meilleurs titres de Screamadelica, dont Rocky est fan bien entendu) – la jeune femme apporte au groupe lillois le supplément d’âme nécessaire à une épopée désormais annoncée.   Tous ensemble, les quatre Rocky font des miracles, et ça s’entend sur leur premier EP éponyme (qui s’appelle Rocky donc – on attend déjà Rocky 2). Co-produit par le Shoes Guillaume Brière, venu apporter sa science du groove et sa finesse de production, Rocky est un des cadeaux de cette année 2013. Quatre titres ultra réussis, qui vous rentrent dans la tête direct comme un tomahawk. Il y a d’abord ‘Chase The Cool’ et son refrain à la fois soul et glacé, saupoudré de sonorités reggae 2.0 et, surtout, magnifié par la voix d’Inès. Immanquables aussi : la ritournelle disco-pop et entêtante de ‘Band Against The Wall’, les incantations de ‘Watch Me Forever’, et la conclusion quasi acid-house offerte par ‘Just Away’ (S-Express n’est pas loin). C’est cool, c’est sexy, c’est le son d’un des groupes les plus attachants de cette fin d’année 2013, déjà attendu avec un premier album pour l’année prochaine si tout va bien. La carrière de Rocky ne fait que commencer.

Liste de membres: 
INES TOM OLIVIER LAURENT
Activité: 
musiciens
Type de pratique: 
pop
À la malterie depuis: 
Vendredi 1 Janvier 2016
Contact: 
francois@betenoire.fr