Résidents

LUN19h - Dead Dead Gang

Muzzix - Wed, 27/07/2022 - 16:53

Dead Dead Gang est né de l'envie du batteur Peter Orins d'écrire un répertoire musical inspiré du roman Jérusalem d'Alan Moore, paru en 2016.

Véritable récit-monde, démesuré et monumental, par la taille et le temps, ce livre est une expérience en lui-même : celle de l'espace géographique car on se concentre sur une ville examinée sous tous les points de vue ; celle de la dimension temporelle car on traverse plus de 2000 ans d'histoire qui se superposent et s'enchevêtrent ; et finalement celle de ce rapport espace-temps qui finit par transformer la ville en la somme de toutes les villes qu'elle a été depuis sa fondation, et qui n'oublie pas toutes les histoires humaines qui la composent.

Ce projet a eu l'occasion de se développer à l'occasion de plusieurs LUN19h à la malterie en 2022. Le 12 septembre sera la dernière étape de travail avant la création prévue pour le festival Muzzix & Associés 2022.

Peter Orins (batterie), Maryline Pruvost (voix et harmonium), Barbara Dang (piano), Gordon Pym (objets, électronique)

Les LUN19h

Cartes blanches laissées aux musiciens du collectif, les LUN19h prennent la forme de laboratoires, expérimentations, répétitions publiques et autres surprises. Ils sont l'occasion pour les musiciens de laisser libre court à leur imagination, de proposer des projets sans lendemain ou au contraire de tester de nouveaux objets artistiques face à une audience. Ces rendez-vous sont l'occasion de découvrir d'autres projets et univers que ceux habituellement portés par le collectif, en profitant d'une soirée musicale à petit prix !

Informations pratiques

Tarif unique : 3€
La malterie : 250 bis bd Victor Hugo à Lille (59) | M° Porte des Postes ou Wazemmes
Ouverture des portes : 19h | Début du concert : 19h30
Renseignements et réservations : resa@muzzix.info / 09 50 91 01 72

La malterie est un lieu de cercle privé, une carte d'adhérent d'1€ est à acheter lors de la première venue. Valable une saison, elle donne accès aux concerts, rencontres, ateliers, performances, expos…
La malterie accepte les crédits-loisirs.

Crédit photo : © Philippe Lenglet




Categories: Résidents

ABDOU / DANG / ORINS / LESCENCE/GMATIQUE

Muzzix - Sun, 10/07/2022 - 22:32

Un trio. Un saxophone. Un piano. Une batterie. Des notes. Du bruit. Des mélodies peut être. Répétitif sûrement. Des instruments détournés. Des sons purs. Des timbres retournés. Du relief, des arrières plans. Peut être des premiers plans aussi. Minimal. Mais plein. C'est végétal, humide, organique. C'est en suspens, en tension, tout en délicatesse. Le temps s'arrête, et passe.

Jouant sur des modes de jeu minimalistes et un volume sonore ultra réduit, Sakina Abdou, Barbara Dang et Peter Orins explorent les timbres et les techniques étendues de leurs instruments, jouent sur les différences de plans et de matières, brouillent l'image sonore.

Les trois musiciens sont des membres actifs du collectif lillois Muzzix, jouant ensemble dans différents projets tels que la Pieuvre, le Grand Orchestre de Muzzix, Moondog – Round The World of Sounds, Toc & The Compulsive Brass, Tombstones, etc…

Ayant étudié la flûte à bec (musique ancienne et contemporaine), puis le saxophone, on peut entendre Sakina Abdou dans le duo Bi-Ki ?, le Red Desert Orchestra d'Eve Risser, avec l'ensemble Dedalus ou encore en duo avec Raymond Boni. Pianiste de formation classique et jazz, l'univers sonore de Barbara Dang va de la musique expérimentale écrite à une musique improvisée. Elle joue en duo avec Sophie Agnel, avec l'ensemble Dedalus et développe un répertoire de musique expérimentale en solo. Peter Orins est un batteur de jazz et de musiques improvisées et expérimentales, il multiplie les projets et rencontres et joue notamment avec Satoko Fujii, Dave Rempis, Toc, etc…

Categories: Résidents

Otto / Dances

Muzzix - Sun, 10/07/2022 - 22:21

Le duo OTTO s'est formé autour d'une chaconne revisitée il y quelques années avant de s'aventurer dans les suites pour luth et violoncelle de J-S Bach.

C'est lors de son apprentissage de la guitare classique dans l'enfance qu'Ivann Cruz a approché certaines de ces compositions. Il décide alors de replonger dans ces enchevêtrements mélodiques en les confrontant aux ornements pulsés de Frédéric L'Homme. Ils reviennent de ce voyage temporel avec cette collection de 13 pistes plus ou moins mouvementées.

Entre quelques préludes pour accorder les fûts aux flux polyphoniques du maître du baroque tardif, ils réinventent librement dans ce premier disque quelques pas de danses électriques sur des bourrées tourmentées, des gigues rêveuses et autres allemandes exubérantes.

Les arrangements jouent avec malice et sans complexes sur les tensions entre le proche et le lointain : partitions de jeunesse et relecture contemporaine, compositions savantes et danses populaires, clarté mélodique et sonorités troubles, unité harmonique et pluralité rythmique.

Categories: Résidents

La Pieuvre / 1999-2005

Muzzix - Sun, 10/07/2022 - 22:20

Formée à Lille en 1999 par un collectif d'abord informel de musiciens improvisateurs désireux d'expérimenter une forme originale de pratique collective, La Pieuvre fédère une scène complexe et recèle de nombreux groupes aux effectifs plus réduits s'adonnant autant au rock et au jazz (dans leurs ramifications les plus free) qu'à la musique contemporaine, électronique ou sur bandes…

Cette grande formation s'inscrit non seulement dans le champ de la musique improvisée européenne en orchestre mais aussi dans la mouvance de la conduction telle qu'a pu, par exemple, la formaliser Butch Morris (ce dernier ne constituant cependant, dans le cas présent, ni une référence ni un point de départ connu ou revendiqué) ; la musique s'y façonne dans l'instant, se révélant au fur et à mesure qu'elle se fait, sculptée par les signes qu'Olivier Benoit (au demeurant guitariste) adresse à l'organisme vivant qui lui fait face. Gestes, regards, mouvements et mimiques : tous les moyens corporels concourent à cette transmission. Le choix de l'interactivité – qui implique précision et latitude, interprétation et altération, allers et retours d'informations – se voit doublé d'une autonomie et d'une responsabilité individuelles qui confèrent toute sa richesse à l'univers déployé et qui font de cet ensemble singulier un espace de recherche bien davantage qu'un orchestre d'improvisation dirigée.

Le vocabulaire gestuel, en extension et raffinement continuel, s'élabore et s'assimile in situ, s'adaptant à l'exigence du conducteur : textures, timbres, durées, motifs, cycles et boucles rythmiques, jeux d'opposition, de stéréo ou de multiphonie (que facilitent la topographie du groupe et le redoublement de l'effectif dans certaines fonctions musicales), sont convoqués dans une forme qui se crée, inventée à tous ses degrés, et où convergent les mouvements à l'énergie ductile qui la réalisent : œuvre ouverte, continue et musique unique.

Rendant compte des recherches conduites ces dernières années et toujours appliquées à une pensée musicale résolue, ces enregistrements montrent l'engagement d'un orchestre contemporain dans une aventure au long cours – du studio au plein air, de la salle de concert à l'émission de radio, du plateau de danse à l'accompagnement de film muet – au plus près des vibrations et grains du son.

Categories: Résidents

TOC / YOU CAN DANCE (IF YOU WANT)

Muzzix - Sun, 10/07/2022 - 22:14

Free punk pop hypnotique, post-rock, jazz-core…Troublant, orgiaque et communicatif, Toc est inclassable, mais secoue les pieds et les têtes.

Le groupe révèle avec ce deuxième album son goût pour la pop improvisée et et sur-vitaminée, sans compromettre son appétit d'expérimentation sonore…

Jouant sur le volume et l'énergie du rock, puisant ses influences de Stravinsky à Sonic Youth, sans oublier ce qu'il y a entre les 2 et autour (The Necks, Godspeed, …), le trio privilégie en son sein l'écoute, la disponibilité, les initiatives ou les coups d'état…

Toc cherche constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l'identité des instruments, la laissant ressurgir en creux dans la texture Ils acceptent, voire provoquent, la surprise, les perturbations, la mise en danger…

On retrouve les musiciens de Toc dans les différents collectifs qui sévissent sur la scène lilloise (Muzzix, Zoone Libre, …), opérant sans barrière, de l'expérimentation (La Pieuvre, …) au jazz (Jérémie Ternoy Trio, …) en passant par le Zeuhl (Magma) ou le rock garage (Sheetah et les Weissmüller…).

Produced by Circum-Disc, La Cabine and Muzzix

https://www.circum-disc.com/wp-content/uploads/2012/04/C1101.jpg

Categories: Résidents

Désarchiver / Travail [Création 2021]

Muzzix - Thu, 07/07/2022 - 15:45

Désarchiver / Travail est une commande de Muzzix au compositeur Jean-Luc Guionnet, avec lequel le collectif collabore depuis une vingtaine d'années. Écrite spécialement pour les Archives nationales du monde du travail à Roubaix, cette œuvre musicale in situ a été composée à partir de documents collectés dans les fonds d'archives et des propriétés acoustiques du bâtiment.

Désarchiver / Travail a été interprétée le 19 novembre aux Archives nationales du monde du travail par un sous-ensemble du Grand Orchestre de Muzzix, accompagné par la comédienne Sonia Fleurance et un ensemble vocal amateur constitué d'une vingtaine d'habitants et habitantes du département du Nord. Les interprètes étaient éclatés dans l'enceinte du bâtiment, invitant le public à déambuler à travers les différents espaces pour se plonger dans la découverte du lieu et de la richesse de ses archives.

Un projet s'inspirant des documents d'archives et de l'analyse acoustique des Archives nationales du monde du travail

Installées depuis 1993 au cœur de Roubaix, dans l'ancienne filature Motte-Bossut, fleuron de l'industrie textile du XIXe siècle, les Archives nationales du monde du travail ont pour mission de collecter, classer, conserver, communiquer et valoriser les archives d'acteurs de la vie économique et professionnelle.

Le travail de Jean-Luc Guionnet y a débuté en avril 2021 par une phase de recherche, de fouille et de collecte dans les fonds y étant conservés. Si cette recherche visait au départ à extraire des documents desquels pourrait se dégager une définition du travail lui-même, la structuration et la richesse des fonds d'archives ont donné une toute autre direction à cette collecte. En effet, la manière dont sont classées les archives, en collection de fonds indépendants plutôt qu'en parcours thématiques ou par ordre alphabétique, a amené le compositeur à trouver et retenir surtout ce qu'il ne cherchait pas. Dans une même boite d'archives, on retrouve par exemple des comptes-rendus de réunions écrits par un ouvrier syndicaliste des années 60 aux côtés d'une collection de lettres de son père, en passant par des notes prises pendant un voyage, quelques poèmes, un livre annoté sur la dactylographie ou encore une liste de courses égarée. Le fil conducteur de la pièce est alors apparu comme une évidence : partager les parcours de vie et témoignages subjectifs voire intimes de travailleurs.

Le compositeur a ensuite étudié le lieu – son architecture, ses espaces – afin d'en déterminer les singularités acoustiques. Cette observation sonore passe avant tout par le calcul des ondes stationnaires – fréquences sonores – propres aux espaces du bâtiment, mais aussi par l'expérimentation et l'écoute des effets que les espaces architecturaux provoquent sur les sons joués, parlés ou chantés (réverbération, atténuation, etc.).

Une composition collaborative impliquant les musiciens, musiciennes et l'ensemble vocal amateur

Ces phases de recherche et d'analyse ont permis à Jean-Luc Guionnet de constituer un corpus de documents, de mots, de phrases et de fréquences sonores qu'il a « désarchivé », c'est-à-dire au sein duquel il a puisé, découpé, recadré et assemblé des éléments jusqu'à en tirer une première trame de la pièce. Mais c'est véritablement au contact de l'ensemble des interprètes, durant les différentes étapes de travail, que la pièce a pu prendre sa forme finale. Les répétitions ont permis en effet aux musiciens et musiciennes, à la comédienne et au chœur de tester des sonorités d'ensemble, des chants indépendants, des effets sonores ou encore des paroles, tout en tenant compte de leur mise en espace et de leur manière de résonner dans les différents espaces du bâtiment. Ces expérimentations ont permis de déterminer collectivement une forme musicale qui combine toutes ces données en une formule sonore à la croisée de la radio, du documentaire et de l'installation.

Une œuvre éclatée dans l'entièreté du bâtiment des Archives nationales du monde du travail

L'œuvre s'étant inspirée de l'entièreté des lieux, à savoir à la fois ses ressources documentaires et son architecture, il était important pour Jean-Luc Guionnet de faire transparaître cette dimension globale dans l'interprétation de l'œuvre. Ainsi, l'éclatement des interprètes dans l'enceinte du bâtiment invite le public à déambuler à travers les différents espaces pour se plonger dans la découverte du lieu et de la richesse de ses archives. Jean-Luc Guionnet envisage cette pièce comme une œuvre qui habite véritablement le lieu et fait (re)vivre les archives par le son.

Concerts et étapes de travail :

19/11/2021 : Création aux Archives nationales du monde du travail - Dans le cadre du temps fort Muzzix & Associés
15/11 au 18/11/2021 : Résidence de création aux Archives nationales du monde du travail
06/10, 02 et 09/11/2021 : Répétitions de l'ensemble vocal amateur
28/09/2021 : Rencontre et travail de recherche avec des étudiants du parcours Archives du Master Histoire de l'Université de Lille
À partir du 1er avril 2021 : Travail de recherche et composition aux Archives nationales du monde du travail

Distribution

Jean-Luc Guionnet (composition), Samuel Carpentier (trombone, voix), Julie Cronier (bandes magnétiques, voix), Barbara Dang (clavier, voix), Sonia Fleurance (comédienne), Martin Granger (clavier, voix), Patrick Guionnet (voix, objets), Yanik Miossec (récitant), Peter Orins (percussions, voix), Christian Pruvost (trompette, voix), Maryline Pruvost (flûtes, voix), Jean-Baptiste Rubin (saxophone, voix), Ensemble vocal composé d'habitants du territoire.

Partenaires

Production Muzzix
Coproduction Les Archives nationales du monde du travail et Travail et Culture
Soutiens financiers La Sacem et la Fondation d'entreprise Syndex
Partenaire Mémoires du Travail

Photos couleur © Gérard Rouy / Photos noir et blanc © Philippe Lenglet





Categories: Résidents

Création in situ

Muzzix - Thu, 07/07/2022 - 15:45

Il s'agit d'un processus de création qui permet de composer une œuvre à partir des caractéristiques acoustiques d'un lieu et des spécificités liées à sa nature, ses fonctions, son activité, son histoire, ses archives, etc. L'œuvre s'inspire de l'entièreté du lieu dans lequel elle se crée, et cherche au moment de sa création à mettre la totalité du lieu en valeur en invitant à la déambulation à travers les différents espaces. La spécificité de ce concept de création est d'être transposable dans plusieurs lieux comportant des fonds, des collections ou des réserves, mais aussi des architectures et des espaces singuliers (musées, fondations, archives, lieux patrimoniaux, espaces naturels...).

Un procédé d'écriture double

Le travail débute par une phase de recherche, d'étude et de collecte au sein des collections et/ou archives du lieu choisi. Si cette recherche vise au départ à sélectionner des éléments desquels pourrait se dégager un fil rouge, la forme et la richesse de ces derniers peuvent donner une toute autre direction à cette collecte.
Le compositeur ou la compositrice étudie ensuite le lieu, ouvert ou fermé, afin d'en déterminer les singularités acoustiques. Cette observation sonore peut passer par le calcul des ondes stationnaires, mais aussi par l'expérimentation et l'écoute des effets que les espaces architecturaux provoquent sur les sons (réverbération, atténuation...).

Une composition participative

Nous proposons de donner un aspect participatif au processus créatif en y intégrant un chœur de parole constitué de volontaires du territoire (habitants et habitantes de la région, étudiants et étudiantes, élèves de conservatoire...).
C'est véritablement au moment de la rencontre et lors des différentes étapes de travail avec les musiciens, musiciennes et/ou le chœur amateur que la pièce peut prendre sa forme finale. Les répétitions permettent aux interprètes ainsi qu'au compositeur ou à la compositrice de tester des sonorités d'ensemble, des paroles ou des chants indépendants tout en tenant compte de leur mise en espace et de leur manière de résonner dans les différents espaces du lieu. Ces expérimentations permettent de déterminer collectivement une forme musicale qui combine toutes ces données en une formule sonore finale à la croisée de la radio, du documentaire et de l'installation.

Déclinaison de ce projet

Désarchiver/Travail de Jean-Luc Guionnet : écrite spécialement pour les Archives nationales du monde du travail à Roubaix.
En savoir plus sur Désarchiver/Travail

Crédit photos : © Gérard Rouy











Crédit photo : © Muzzix

Categories: Résidents

Dead Dead Gang

Muzzix - Thu, 30/06/2022 - 16:58
L'origine du projet

Dead Dead Gang est né de l'envie du batteur Peter Orins d'écrire un répertoire musical inspiré du roman Jérusalem d'Alan Moore, paru en 2016.

Véritable récit-monde, démesuré et monumental, par la taille et le temps, ce livre est une expérience en lui-même : celle de l'espace géographique car on se concentre sur une ville examinée sous tous les points de vue ; celle de la dimension temporelle car on traverse plus de 2000 ans d'histoire qui se superposent et s'enchevêtrent ; et finalement celle de ce rapport espace-temps qui finit par transformer la ville en la somme de toutes les villes qu'elle a été depuis sa fondation, et qui n'oublie pas toutes les histoires humaines qui la composent.

Ce projet a eu l'occasion de se développer à l'occasion de plusieurs LUN19h à la malterie en 2022. Le 12 septembre sera la dernière étape de travail avant la création prévue pour le festival Muzzix & Associés 2022.

L'œuvre

Le nom du projet vient du gang des "Enfantômes" : groupe d'enfant-fantômes qui traversent les couches de temps de la ville et que l'on suit dans le roman. Une transcription littérale de l'œuvre en musique n'est évidemment pas possible, ni même souhaitable. Cependant, le livre en lui-même est riche en univers sonores et en diversité de langages et d'influences poétiques. La présence de temps superposés, d'images et présences fantomatiques n'a eu de cesse de fasciner le batteur, qui a ainsi imaginé une construction musicale où se mêlent textes, consignes de jeu et superpositions spatio-temporelles directement issues du roman. Écriture ouverte donc, inspirée du minimalisme mais aussi des nombreuses références musicales sacrées ou populaires du livre, où se mêlent écriture mélodique, base textuelle de diverses consignes, harmonie et rythme, le tout avec une très grande liberté d'interprétation mis en valeur par les personnalités de chaque musicien. La musique, éthérée et étirée, cultive l'ambiguïté sonore et formelle : chansons, bruits, harmonies étranges et fantomatiques, dissolution ou exacerbation du rythme et du silence, lenteur et obsession

Peter Orins (batterie), Maryline Pruvost (voix et harmonium), Barbara Dang (piano), Gordon Pym (objets, électronique)

Trois extraits du projets

Captation du concert à la maltetrie du 30 mai 2022

Crédit : © Philippe Lenglet




Categories: Résidents

Christian Pruvost - Le UN

Muzzix - Thu, 16/06/2022 - 15:37

Le trompettiste Christian Pruvost jouera à plusieurs reprises le second week-end de juillet 2022 avec le UN (Unité Nodale) dans différents lieux de Montreuil en lien avec les Instants Chavirés.

L'Ensemble UN

Le UN est une société d'improvisation où chaque artiste est engagé dans la réalisation artistique autant que dans l'organisation sociale, non hiérarchique, de l'ensemble. Il regroupe selon les contextes 21 musiciens et musiciennes, 2 cinéastes, 1 plasticien lumière et 1 performer. C'est l'individu et sa pratique qui sont au centre de cette expérimentation en orchestre et non sa dilution dans le collectif. Il nous importe de préserver sa singularité au sein d'une masse
protéiforme sans obstruer l'espace collectif.

Les dates

– Deux soirées de concerts au Théâtre Berthelot (08/07 à 20h) et aux Instants Chavirés (09/07 à 20h)
– Un après-midi de rencontres et de performances dans des lieux associatifs du haut Montreuil : Le Fait Tout, Le Studio Boissière et La Ruffinerie (6 concerts à 15h et 17h, le 09/07)
– Un concert en grand ensemble et en plein air au Fait Tout (le 10/07 à 11h30)
– Une performance / dispositif expérimental en grand ensemble à l'ancienne brasserie Bouchoule dans l'espace d'exposition des Instants Chavirés (le 10/07 entre 17h et 19h).

Plus d'infos sur le site Internet !

Crédits photos : © Philippe Lenglet

Categories: Résidents

Muzzix propose une mission en service civique

Muzzix - Mon, 13/06/2022 - 15:38

Le collectif est à la recherche d'un ou une volontaire pour la saison 2022/2023 à partir du 16 août 2022. Les candidatures sont à déposer avant le 29 juin 2022. Il s'agit d'une mission d'accueil des artistes et de relation avec les publics. Les entretiens devraient avoir lieu le lundi 4 juillet 2022.

Missions de service civique
En lien avec l'équipe :
Ø Aider à l'accueil des artistes programmés par Muzzix à la malterie et à Lille et ponctuellement aider à l'organisation des concerts diffusés en région : lien avec les artistes, organisation des transports, hébergements, repas etc.
Ø Aider à l'accueil du public lors des concerts et actions artistiques programmés par le collectif à la malterie. Fédérer de nouveaux bénévoles autour des actions du collectif à la malterie.
Ø Pour renforcer nos liens avec les acteurs locaux, rechercher de nouveaux partenariats en métropole lilloise afin de d'élargir la diffusion et les actions de sensibilisation auprès des publics.
Ø Accompagner les artistes en métropole lilloise lors des concerts et actions artistiques en direction de différents publics (établissements scolaires, associations d'insertion, établissements de santé, musées, médiathèques etc.).

Profil
Ø Intérêt pour le secteur culturel et musical.
Ø Disponibilité (accueil et concerts le lundi soir).
Ø Aisance relationnelle.
Ø Capacités rédactionnelles.
Ø Compétences de base en informatique.
Ø Autonomie, sens des responsabilités, prise d'initiative.
Ø La connaissance du milieu du spectacle vivant est un atout.

Durée de la mission : de 7 à 8 mois
Durée hebdomadaire : 28h du lundi au jeudi
Mission à pourvoir à compter du 16 août 2022

Comment postuler ?

Dépôt des candidatures jusqu'au 29 juin 2022 à l'adresse suivante :
candidature@muzzix.info à l'attention de Sébastien Paris, président avec l'objet suivant « Service Civique Accueil ».
Entretiens à prévoir le lundi 4 juillet 2022.

Categories: Résidents

Newsletter automne 2021

Marie Lelouche - Sat, 16/10/2021 - 15:24
Categories: Résidents

Pages inédites d’Un petit goût de noisette tome 1 (archives)

Vanyda - Sat, 23/01/2021 - 16:52

Oui l'année 2020 a été compliquée et ce site en a pati ^^'

Pour 2021, j'ai l'intention d'y mettre au moins  mes dessins faits pour le challenge #Inktober2020 :) 

(et j'ai aussi une carte de voeux en souffrance… aurais-je la motivation de la finir ??)

Mais en attendant, j'ai sorti de mes archives une scène inédite du tome 1 de Un petit goût de noisette, car la scène a été rémaniée pour que les histoires des différents personnages s'entremêlent mieux ( cette scène a été remplacée par la scène de parapente dans la version éditée) ^_^

Louna-24 Louna-25

(ceci est une version "work in progress" qui n'a donc jamais été finalisée)

Cette publication fait suite à une question posée sur mon instagram, n'hésitez pas à venir y faire un tour, il s'y passe plus de choses qu'ici ! 😉

En tout cas, je suis toujours sur le tome 3 d'Un petit goût de noisette qui avance petit à petit…

à bientôt !

Categories: Résidents

publication – SERENPIDITY

Marie Lelouche - Sun, 27/09/2020 - 14:28

SERENDIPITY est le nom du projet éditorial initié par Septembre Tiberghien, en collaboration avec Mélanie Berger et Olivier Gevart à l’ Été 78, qui a cours tout au long de l’année 2020. Trois journaux sont édités en juin, septembre et novembre 2020 respectivement.

Le journal n°1 contient des contributions de : Claude Cattelain, Claude Closky, Aurélia Declercq, Ets. Decoux, Michel François et Elsa Werth.  Il a été édité le 13 juin 2020 et est épuisé.

Le journal n°2 contient des contributions de: Mélanie Berger, Samuel Buckman, Aleksandra Chaushova, Marie Lelouche, Moutaincutters, Valérie Mrejen, Cédric Noël et Mira Sanders.  Il a été édité le 26 septembre 2020. Nous avons augmenté le tirage et il reste quelques exemplaires disponibles.

Le journal n°3 paraîtra le 19 décembre 2020 et contiendra des contributions de: Eva Barto, Agnes Geoffray, Michaël Matthys, Vincent Meessen, Ghita Skali et Yoann Van Parys. 

Categories: Résidents

publication – journal d’exposition

Marie Lelouche - Fri, 10/01/2020 - 19:11

On the occasion of my solo exhibition at the Mazzoli Gallery in Berlin, we printed a publication in newspaper format, with the wonderful text by Cyril Crignon!

Categories: Résidents

Bilan 2019

Vanyda - Mon, 16/12/2019 - 19:16

Contrairement à mes envies, je n'ai presque pas mis ce site à jour au cours de l'année 2019 (j'avais bien commencé et puis…il s'est passé beucoup de choses et l'énergie n'étais pas forcément là pour tout ! )

Du coup j'ai au moins 3 articles pour ce site qui sont en brouillon depuis mars ! 

Il faut dire qu'après l'avant première d'Un petit goût de noisette et de fruits rouges au salon du livre de Paris mi-mars (dont j'aurais dû parler après le post précédant), j'ai été hospitalisée 5 jours (le lendemain même où je postais l'article je crois ) pour une infection des reins qui m'a bien mise K.O. (…alors que j'avais mon expo à finir de préparer et déjà quelques scéances de dédicaces de prévue ! )

Comme je n'ai pas pu le faire à l'époque je vous un petit résumé de ce salon du livre :

Avec mes éditeurs de chez Dargaud, nous avions réfléchi à ce qu'on pouvait mettre en place pour la sortie de la BD, et j'ai été ravi de leurs propositions : parmi elles donc, une avant première au salon du livre de Paris avec un goûter ( au champagne) avec quelques instagrameuses et qui a été un très chouette moment ! heart

IMG_20190308_100757~3 IMG_20190316_165122

Il y avait aussi pour l'occasion la distribiution d'un marque page et une pub dans plusieurs magazines, ainsi que des concours Intagram/Facebook (sur l'instagram Dargaud et sur mes propres réseaux) pour gagner des exemplaires ! :

IMG_20190317_10561879199438_2488442168063832_8104371312073375744_n

Je ne sais pas si c'est grace à tout ça, en tout cas, ça a visiblement permis à des personnes de découvrir la série puisque nous avons du réimprimer le tome 1 deux fois depuis la sortie du tome 2 !

La nouvelle version avec un numéro 1 ajouté, ainsi que les 3 couvertures à l'arrière :

78725521_452981378929675_2939139471766978560_n78745925_480803342568883_2233168855440556032_n

La sortie officielle c'est faite le 11 avril 2019 à l'atelier Anthèse à Montrouge, avec donc une exposition d'aquarelles tirées de l'univers d'un petit goût de noisette :

IMG_20190410_171441IMG_20190219_102519~2IMG_20190214_115552IMG_20190211_123436~2

et le tirage d'une lithographie originale (impression sur pierre) divisée en 4,  dont quelques exemplaires sont encore disponibles ici (tirage était limité à 20 ex) : http://www.anthese.fr/53-vanyda

Les 4 lithographies

IMG_20190411_113436IMG_1758

J'ai ensuite enchainé avec une grosse, grosse tournée de dédicaces,

IMG_20190411_131409IMG_20190316_152419

elle était d'autant plus grosse que… je suis tombée enceinte entre-temps et que j'étais complètement shootée aux hormones et que je n'avais qu'une envie : dormir !!

IMG_20190316_154116~2 IMG_20190518_180314

Mais vous avez été adorables et c'était vraiment un réel plaisir de vous rencontrez tous au quatre coin de la France (ou Suisse, ou Belgique). D'avoir des retours si chaleureux et non pas seulement sur ce tome 2 d'Un petit goût de noisette mais sur toutes mes Bds, et notamment sur Celle que…/Valentine, qui a marqué toute une génération ( comme le tome 1 est sorti il y a 10 ans, les jeunes filles de 14 ans de l'époque sont maintenant des jeunes femmes de 24 !! )

Ayant enfin créé un compte Instagram depuis mars 2018, j'ai eu aussi pas mal de retours sur ce support ! heart

70245204_2522901007730849_1173616104442953728_o

Des blog sont parfois associés à ces pages instragram comme :

-Moka – Au mileu des livres

Mes échappées livresques

J'ai fait une partie de cette tournée de dédicaces en compagnie de Nicolas Hitori De, car notre Mia tome 3 devait sortir un peu avant ou en même temps que Noisette 2, finalement il est sorti un peu après. Mais c'était chouette de dédicacer en sa compagnie :)

et à Nantes nous avons même eu la chance de dédicacer avec Ulrich, le coloriste !

CouV_MIA-CO-03-179260009_3213917241958247_5804076301094486016_n(1)

La série Mia qui a d'ailleurs eu l'honneur d'être sélectionnée dans les série de la rentrée 2019 sur Télérama.fr !! 

J'ai ensuite fait un petit break campagne où je me suis surtout concentrée sur l'écriture des histoires du tome 3 d'Un petit goût de noisette (dont la sortie a été repoussée à janvier 2022).

69438610_2484273841593566_4209544807413972992_n

68384809_2478004145553869_7101163902024548352_o

Mais j'ai aussi commencé quelques pages et notamment, l'histoire que le scénariste Loïc Clément m'a gentiment écrite pour l'occasion ❤heart

65240641_2378614228826195_7485809752736268288_o

La rentrée est arrivée vite avec la reprise des séances de dédicaces en mode "gros bide". Notamment à la librairie Cap Nord à Arras qui m'avait en plus demandé de faire l'affiche de leur festival Arras Matsuri ☺ (j'ai beaucoup aimé dessiner des Yokaï, ces êtres mythologiques japonais).

affiche-couleur-matsuri-A2

J'ai aussi un peu avancé sur mes pages de Noisette 3, avec des nouvelles couleurs :

71471725_485787488931370_4256427381926920192_n

et des anciennes 😉

mark-candice-page-08-case

et puis au moins d'octobre, j'ai enfin fait ce challenge qui me tente depuis des années :

le Inktober !

thème-bis

(le principe : faire un dessin à l'encre par jour du mois d'octobre, d'après une liste de thèmes donnés)

J'avais surtout envie de desiner des couples, de faire des fanarts et de l'aquarelle, j'ai donc mixé le tout pour faire cette série de 31 dessins. Et j'ai vraiment aimé faire ça ! L'émulation et les retours sur les réseaux ont été très excitants.

76186115_2626234497397499_1378871719640432640_o

Et puis je n'avais pas prévu de le faire, mais quelqu'un m'a demandé si j'en vendais… et finalement, une grosse partie de la série a été achetée !

IMG_20191008_212159~2 IMG_20191011_140341~2 IMG_20191011_205744~2

Maintenant je vais me reposer un peu. Je suis en congés maternité depuis début décembre (enfin j'espère que je le suis, je n'ai aucune certitude d'être vraiment indemnisée pour ce congé, comme je n'ai toujours rien reçu pour mon hospitalisétion du mois de mars ).

Ci-dessous 2 dessins faits pour le fun :

un fanart Creamy

IMG_20191118_094323~2

et un Draw It In Your Style

(redessiner une illustration d'après celle d'un autre dessinateur -ici Maité Robert-)

 

75220770_421788772097667_3786642660794564608_n76976829_2655588324462116_7492094771654033408_n

Rendez-vous au mois de mars 2020 pour la reprise (à mi-temps sans doute) !

ou sur mon Facebook ou mon Instagram,  j'y poste quand même bien plus régulièrement ! 

(je vais quand même essayer de poster un des articles que j'avais commencés entre-temps, mais vu que j'ai mis une semaine à écrire ce post, c'est pas gagné ! )

Categories: Résidents

pompompidoubidou

Florent Grouazel - Mon, 27/05/2019 - 12:10
Categories: Résidents

Kanaky

Florent Grouazel - Thu, 23/05/2019 - 10:58
Categories: Résidents

Kaikoura pier

Florent Grouazel - Wed, 15/05/2019 - 08:01
Categories: Résidents

Le retour du Retour

Florent Grouazel - Mon, 13/05/2019 - 10:03
Categories: Résidents

Le Retour

Florent Grouazel - Fri, 10/05/2019 - 18:52
C'était il y a quelques mois déjà...





Categories: Résidents